Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Une génération pragmatique et mature

25/01/2007

Si l'on en croit un sondage récent réalisé auprès des 18-30 ans, ils sont 92?% à considérer la prochaine élection présidentielle comme un enjeu majeur et 85?% déclarent qu'ils sont certains d'aller voter. Pour les extrêmes, comme leur jeune âge pourrait le laisser supposer?? Pas du tout?: 84?% choisiront le candidat d'un parti de gouvernement. Que peut-on en conclure?? D'une part, que les jeunes ont une conscience politique. Si, si. Et qu'ils s'inquiètent autant que nous du devenir de leur pays et plus largement de celui de la planète qu'ils habitent. D'autre part, qu'ils ne sont pas désabusés, mais qu'ils ne se bercent pas pour autant d'illusions. Les tribuns populistes n'ont qu'à bien se tenir. Ces jeunes-là sont solidement ancrés dans le réel.

Et s'ils rêvent d'un avenir meilleur, ils savent très bien qu'ils ne l'obtiendront pas à coups de «?y'a qu'à-faut qu'on?». On peut les comprendre?: ils ont grandi en même temps que disparaissaient les unes après les autres les «?démocraties populaires?» et que s'étiolait le discours idéologique des camarades philosophes.

Gros mots

C'est une génération pragmatique. Un adjectif que certains ont du mal à leur accoler tant ils aimeraient les voir folâtrer dans les champs de l'illusion généreuse. Un peu comme ces enfants précoces que l'on s'inquiète de voir lire quand on les préférerait encore en train de jouer. Eh bien non, il faut l'admettre, la jeunesse d'aujourd'hui est mature - encore un gros mot. Elle sait qu'il n'y a pas de solutions miracles mais elle ne renonce pas pour autant à s'impliquer. Le 22 avril et le 6 mai, elle ira voter. Pour l'un ou pour l'autre, peu importe. Pour celui ou celle en tout cas qu'elle considérera susceptible, durant les cinq prochaines années, d'améliorer le quotidien, ne serait-ce qu'à la marge. Et tant pis pour ceux qui se désolent de trop se reconnaître en regardant leurs enfants voter.

Frédéric Maillard,

vice-président de l'agence Junium,

en charge de la création

Envoyer par mail un article

Une génération pragmatique et mature

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies