Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

La France du milieu, c'est nulle part

01/02/2007 - par Édouard-Vincent Caloni,

Avons-nous souvenir depuis 1974 d'une campagne - celle de 2002 comprise, et ce n'était pourtant déjà pas un grand cru - où les élites aient été aussi étrangères aux candidats à la présidentielle que celle de 2007 ? Et lorsque ces derniers en parlent, c'est pour les montrer du doigt, à commencer par les énarques.

Rêvons un peu. Rêvons d'une campagne où les hommes politiques aspirant à la plus haute fonction auraient, comme la plupart de nos clients (les entreprises), formalisé leur stratégie avant de communiquer. Par exemple, l'un aurait mis au centre de sa réflexion le « citoyen entrepreneur », pendant que l'autre aurait émis le souhait d'aller à la rencontre du « citoyen partenaire » et un troisième à celle du « citoyen associé ». Rêvons qu'ils aient convoqué les meilleures agences de la place et de brillants challengers, non pas pour les consulter sur un accompagnement tactique et plus réactif que créatif, mais pour un vrai brief, pour « LA » compétition de l'année. Rêvons que chacun ait commencé son exposé par : « Voici ma vision et mon ambition pour ce pays, traduisez-moi cela en communication et tirez votre concept vers le haut. » Peut-être que tout serait devenu possible et que cela aurait changé... fort.

La nation sous tableau Excel

Ne rêvons plus. Nos hommes - et femmes - politiques ont réussi l'exploit de se retrouver en situation de s'adresser à une France-concept qui n'existe pas : la France du milieu. À gauche, elle a un revenu imposable égal ou inférieur à 4 000 euros par mois. À droite, elle ne consacrera jamais plus de 50 % de son revenu à l'intégralité des impôts (IR, ISF, CSG, RDS). À bien y regarder, elles ne sont pas si éloignées l'une de l'autre. Toutes deux parlent de Français en version tableau Excel. Cette France du milieu n'est que l'ultime avatar du plus plat concept de communication de la décennie, la « France d'en bas ».

À propos de communication, les hommes et femmes politiques devraient méditer ceci : lorsque nous allons à la rencontre des présidents d'entreprise et de leurs directeurs de communication pour réfléchir avec eux sur l'image institutionnelle de leur entreprise de demain et d'après-demain, en bonne place sur leur charte « nos publics », aux côtés des collaborateurs et clients, il n'y a pas « France d'en haut » ou « France d'en bas ». Il y a écrit ce simple mot : « citoyen ».

Harrison&Wolf

Envoyer par mail un article

La France du milieu, c'est nulle part

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies