Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Ce qui reste à explorer du Web 2.0

22/03/2007 - par Fabien Gélédan et Jean-Laurent Rilly,

On pourrait croire inutile d'écrire encore sur le Web 2.0, tant le fait de pointer le glissement d'un Internet statique à un réseau collaboratif est désormais un lieu commun. Il n'en reste pas moins que le phénomène est plus connu par ses manifestations que dans son essence. Ségolène Royal, après tant d'autres, en a fait les frais : il suffit désormais qu'une vidéo lancée sur un blog soit relayée par les médias traditionnels pour provoquer une onde de choc. Mais cette célébrité soudaine du 2.0 induit une confusion entre le phénomène lui-même et la vogue que connaissent les outils qui en sont les supports. Blogs et autres wikis passeront, remplacés par d'autres vecteurs, plus riches et plus puissants. [...] Mais un regard sur la dimension sociétale du 2.0 permet de prendre la mesure de son impact sur notre vie et sur les organisations.

Ce qui frappe d'abord, c'est le recentrage opéré sur l'individu au détriment des élites. Corollaire : la multiplication des technologies nomades, autorisant la réception et la publication instantanée de contenus. Se font ainsi jour les prémices d'un Internet étendu dont les fils irriguent peu à peu le réel. D'où une fluidité accrue de l'espace et du temps. Tout est partout, tout le temps. [...]

Repenser la gouvernance

Rien d'étonnant, dans ce contexte, à l'irruption du débat présidentiel dans la blogosphère. L'installation de bureaux de campagne sur Second Life et la multiplication des blogs politiques sont autant de gages tardifs de cet Internet collaboratif. Les usagers y voient désormais le seul espace d'une parole publique légitime. Mais la controverse entre les thuriféraires d'une démocratie directe et les prophètes de la dilution de l'humain dans le virtuel est loin d'épuiser le sujet.

Dans le même mouvement se pose la question de l'utilisation des outils à des fins de maîtrise de l'information. La difficulté qui se fait jour relève de la gouvernance globale. Loin d'épouser les contours hiérarchisés et centralisés des grandes organisations, la structure en réseau travaille à leur désintégration. Elle dissout la logique traditionnelle de flux ascendants et descendants dans le bruissement des échanges collaboratifs. [...] C'est la nature même du mode de gouvernance qu'ils amènent à repenser à travers le problème de maîtrise de l'information. À l'heure où le temps et les formes du travail sont au coeur du débat public et social, l'interrogation trouve toute sa portée.

consultants en stratégie et management chez Madras Digital

Envoyer par mail un article

Ce qui reste à explorer du Web 2.0

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.