Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

La révolution est en marche

24/04/2008 - par Pascal Grégoire,

Le palmarès du Club des directeurs artistiques provoque de vives réactions dans la communauté publicitaire. Pascal Grégoire a demandé « l'annulation du Prix « campagnes intégrées »» et « un nouveau vote ». Pour Benoit Devarrieux, ancien président du Club des DA, « la loi des jurys, c'est l'injustice des jugements », tandis que Bertrand Suchet, président actuel, considère que les nouvelles agences, dont La Chose, ne font « pas un carnage ». Le cofondateur de La Chose leur répond. Quant à Éric de Rugy, cofondateur de Né Kid, il n'a perçu dans le palmarès « aucune vision de l'avenir ».

Je n'en demandais pas tant. Ma demande était claire, sans équivoque : retirer les Prix d'une catégorie « campagnes intégrées » montée à la hâte par le Club des directeurs artistiques et organiser un nouveau vote en permettant à toutes les agences de présenter leurs travaux. Je ne remets pas en cause le palmarès, j'invite juste tout le monde à réfléchir sur la nécessaire adaptation des prix publicitaires face à la mutation profonde que connaît notre métier. Les réactions ont été immédiates, vives, controversées, au-delà de mes espérances.

Benoit Devarrieux, dans sa joyeuse contribution au débat [à lire sur stratégies. fr], demande de lancer les états généraux de la publicité et propose même à l'arrivée de couper des têtes ! Oui, Benoit, tu as raison, la révolution est en marche et ne s'arrêtera pas. Permets-moi de te contredire sur un point : la publicité ne doute pas, mais la publicité change. Notre métier n'a jamais connu un tel bouleversement depuis l'arrivée de la télévision. Profitons-en. La nouvelle donne impose de travailler différemment, de trouver des systèmes créatifs nouveaux qui enjambent avec allégresse tous les médias. Nous devons faire tomber les murs de Berlin entre la pub, Internet, la gestion de la relation client. Les nouvelles technologies ouvrent incroyablement le champ des possibles. Première génération multimédia, médias multiples, nouvelle créativité.

« Google est le premierde nos concurrents »

C'est pourquoi Bertrand Suchet et toi avez tort de juger bien trop rapidement l'inventivité des nouvelles agences. Vos critères sont trop limités, le terrain n'est plus le même. Les nouvelles campagnes sont autres, ailleurs, nouvelles, même si, bien sûr, elles ne sont pas encore exemplaires. Voici pourquoi ces nouvelles catégories dans les jurys sont primordiales pour les nouveaux acteurs du marché. [...]

Oui, la révolution est en marche et dans ce débat des classiques et des modernes, nous serons les défenseurs de cette nouvelle publicité. Alors, oui, Benoit, ouvrons des discussions salutaires, comprenons que désormais Google est le premier de nos concurrents, ouvrons des brèches, repensons tout de fond en comble. Créer un débat sur les prix publicitaires est une façon de faire bouger les choses là où elles sont le plus immobiles. Bertrand, donne un signe fort en acceptant ce que je te demande.

Benoit tu auras ta révolution, Bertrand tu auras ton carnage.

cofondateur de La Chose, chargé de la création

Envoyer par mail un article

La révolution est en marche

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.