Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le tombeau de Jacques Séguéla

30/04/2008 - par David Genzel,

Certes, aujourd'hui, plus rien ne peut surprendre : par exemple, un cadavre exquis au domicile d'un dirigeant de TF1, scénario improbable d'un « snuff movie » dans lequel la chaîne n'investira pas. Si la réalité dépasse la fiction, pourquoi alors surenchérir dans le « trash » avec la pub ? Je n'ai pas aimé du tout le tombeau de Jacques Séguéla, mis en bière par l'agence Chainsaw (photo). Et je peux - témoignages à l'appui- valider mon jugement par les réactions de la profession publicitaire. Le test ultime qui défrise chaque lecteur de cette page d'autopromotion est le suivant : enlevez le nom de Séguéla et mettez le vôtre à la place... Si l'inscription tombale s'était arrêtée à 2007, on aurait pu y voir de l'humour noir ! Ces dernières années, la Faucheuse a emporté Marcel Bleustein-Blanchet, Philippe Michel, Francis Gross, Jean Jabes, Philippe Gaumont, Pierre Dauzier, Pierre Lemonnier, Maïmé Arnodin, Denis Fayolle, Claude Marti, Bruno Le Moult... Alors, laissons les vivants en paix. Les enfants adorent : « Si tu tombes, c'est la chute. Si tu chutes, c'est la tombe. » Chainsaw, c'est vraiment l'art de la mauvaise chute ! Chut, rajoutent certains, tu parles même trop de ces tronçonneurs.

consultant en communication

PS : une lecture pour les rédacteurs de Chainsaw : Rafaël, derniers jours, de Grégory McDonald (Éditions 10/18).

Envoyer par mail un article

Le tombeau de Jacques Séguéla

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.