Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Appel à imaginaire

12/06/2008 - par Duchemin (duplanning@gmail.com)

Les pubs pour la Sécurité routière étaient traditionnellement centrées sur les accidents. Pas en montrant les accidents eux-mêmes (territoire réservé à nos voisins britanniques), mais en les annonçant ou en les suggérant à travers le regard de la (future) victime, conducteur ou passager. L'accident était un « spectacle » et nous en étions les spectateurs, bien protégés par notre écran de télévision. Avec sa dernière campagne, la Sécurité routière fait bouger les lignes puisque, pour la première fois, ce n'est pas l'accident qui est montré, mais l'après-accident. Pas, non plus, les victimes elles-mêmes, mais les victimes collatérales : leur famille.

Un déplacement dans le temps et l'action intelligent et stratégique, qui contribue à donner à ces spots une redoutable efficacité. Par la justesse de ton, tout d'abord. Qui peut affirmer ne jamais être, un jour, à la place de celui à qui on annonce un soudain décès ? Par le jeu des acteurs, ensuite. Des pleurs et des effondrements, voilà qui change des habituelles mines réjouies de la pub. Ces spots sont aussi un formidable appel à l'imaginaire. Nous ne voyons rien de l'accident en tant qu'événement, mais nous le vivons pleinement en tant que drame. Preuve que pour susciter une réaction, il ne suffit pas toujours de montrer des images fortes. Il faut surtout faire passer des émotions.

Envoyer par mail un article

Appel à imaginaire

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.