Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le débat sur la parité hommes-femmes

26/02/1999

Le débat sur la parité hommes-femmes agite le monde politique et divise les intellectuels. Dans ce concert, on n'entend pas beaucoup les publicitaires.

À coups de navettes Sénat-Assemblée nationale, le débat sur la parité hommes-femmes est arrivé aujourd'hui sur le devant de la scène. L'intelligentsia en est même venue à se déchirer entre tenants de l'universalisme et adeptes de la règle du 50/50, le débat transcendant, pour une fois, les habituels clivages droite-gauche. Qu'en pensent les publicitaires? Certes, la profession a toujours su mettre en valeur la femme. Vous n'avez pas vu la dernière campagne de la lingerie Lise Charmel? Les Abribus qui ont accueilli cette poitrine généreuse limite body- buildée en sont encore tout retournés. Mais, dans les agences de publicité, ce n'est plus de la mise en valeur, c'est carrément de la mise en jachère. Cherchez-les, les divas de création et les commerciales de choc. Vous en aurez vite fait le tour: Marie-Catherine Dupuy, Mercedes Erra, Nathalie Varagnat, Natalie Rastoin, Marie Deshaires, Anne de Maupeou, Lucie Pardo et c'est à peu près tout. La journée de la femme, qui aura lieu le 8mars, sera l'occasion pour une association de femmes journalistes de remettre, en présence de Catherine Trautmann, le prix de l'annonce publicitaire la plus valorisante pour la gent féminine. Pour la première fois, le prix de la campagne la plus machiste sera également décerné. Messieurs, numérotez vos abattis. Et si c'était une femme qui décrochait ce prix citron?

Envoyer par mail un article

Le débat sur la parité hommes-femmes

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.