Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

HUMEUR

27/02/1998

Yves Dessailly, directeur général de Kendo met en garde contre l'euro-opportunisme.

Dire que les Français ne sont pas rentrés dans l'euro, qu'ils expriment une distance, qu'ils ne sont pas en situation d'écoute est une évidence. Cette «euro-bouderie» tire ses racines de l'ambiguïté de leur adhésion à l'euro. D'une courte majorité, ils sont «pour» tout en étant convaincus que l'euro ne leur apportera rien de bon en termes de niveau de vie, d'emploi, etc. Ils l'acceptent, détachés, en se disant que l'euro peut être bon pour l'économie nationale. Attitude où ils retrouvent les euro-opposants, convaincus que l'euro ne profitera qu'aux entreprises, aux puissants, à l'argent... Les entreprises aussi ont été longues à rentrer dans l'euro et leur retard médiatisé les pousse à faire vite, à prendre la parole, à ne pas manquer le début du grand concert médiatique. Elles se forgent dans l'urgence des attitudes d'euro-pédagogues, d'euro-spécialistes, d'euro-vendeurs, avec le risque de conforter les Français dans l'idée que l'euro est plus fait pour servir les acteurs économiques que les citoyens. Les euro- initiatives des entreprises (double affichage trop précoce, produits euro, formation express, etc.) risquent d'être décodées comme des actes opportunistes inacceptables pour un public dont les convictions ont quelque chose d'altruiste. Les communications sur l'euro seront toutes décodées au filtre de l'authenticité. Mais authenticité et stratégie de communication ne sont pas faciles à manier dans... l'urgence.

Envoyer par mail un article

HUMEUR

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.