Vous êtes ici

Buzzman pour Meetic - «Love your imperfections - Merci Imperfections» - décembre 2016

  • 65%
    Génial
  • 22%
    Bien
  • 2%
    Moyen
  • 11%
    Décevant
Votants : 37Note : 16.69/20

Ce sondage n'est pas scientifique*
* Il ne reflète que l'avis des visiteurs de ce site qui ont choisi de participer. Les résultats affichés ci-dessus ne prétendent pas représenter l'opinion des internautes en général, ni de l'ensemble du public. Afin de parer aux possibles manipulations (robots, votes en masse) les votants doivent s'identifier préalablement sur le site. Cette mesure vise à contribuer à la crédibilité de cet échange quotidien entre les professionnels de la communication qui font vivre ce baromètre de la création.

Maladresse, timidité, superstition, naïveté... autant de traits de caractère qui empoisonnent le quotidien de leurs victimes et dont Meetic s'est entouré pour le troisième volet de sa saga «Love your Imperfections» conçue par Buzzman.

«Je tiens à mon imperfection comme à ma raison d'être», écrivait Anatole France dans Le Jardin d’Epicure. Plus d’un siècle plus tard, cette citation fait encore sourire. Et pour cause… Dans un monde où nous nous forgeons une personnalité virtuelle à travers des profils ne montrant que le meilleur de nous-mêmes, les imperfections ont mauvaise presse.

Meetic a pris le contre-pied de cette idée reçue avec sa saga «Love Your Imperfections», menée de main de maître par l’agence Buzzman et dont le troisième opus sort aujourd’hui.

Le site, dont la raison d’être est le juteux commerce de l’amour avec un grand clic, va plus loin dans l’approche des imperfections en invitant ses inscrits à leur dire merci. «Cette fois, il n’est plus question que l’autre aime nos imperfections mais de les assumer. Nous voulions dédramatiser la chose: personne n’est obligé d’être parfait et tout le monde a quelque chose de charmant», rassure‎ Emilie de Fautereau, brand and communication director Europe chez Meetic Group.

Meetic propose ainsi désormais à ses membres une sélection d’imperfections qu’ils peuvent cocher, critères remplis par 60% des inscrits. Et pour vous donner matière à discussion dans vos soirées mondaines, sachez que le premier critère de recherche est… la taille! Suivent les évidents hobbies, l’âge, la silhouette, les sports pratiqués ou encore la profession.

Défauts nationaux

Lancée sur le digital puis en télévision à travers l’Europe, la campagne se décline en six films de 10 et 20 secondes, tous sur la même mécanique, chacun représentant une imperfection, variable en fonction du pays. «Ce qui est drôle, c’est qu’en fonction des pays, ce ne sont pas les mêmes approches qui fonctionnent ni les mêmes imperfections qui sont les plus populaires», précise Emilie de Fautereau. Ainsi, les Français sont plutôt sensibles (21%), là où nos voisins italiens sont rêveurs, les Danois plutôt maladroits, les Suédois de grands enfants et les Allemands... trop honnêtes.

Pour ce nouveau volet, c’est Buzzman qui a une nouvelle fois fait profiter Meetic de ses talents créatifs, non sans une pointe d’inquiétude… «Depuis le début, c’est le même team créatif [Tristan Daltroff et Louis Audard, directeurs de création] qui travaille sur Meetic et ils pensaient être arrivés au bout de l’idée, explique Georges Mohammed-Chérif, directeur de la création et président de Buzzman. Nous avons fait travailler d’autres équipes dessus, nous avons testé trois campagnes, et c’est la leur qui est une nouvelle fois sortie du lot.»

 

Avec le sourire

 

L’idée des films reste la même que pour le début de la saga: une fausse piste est lancée avant une révélation forte, les personnages rabrouant leurs défauts avant de les remercier de leur avoir permis de séduire l'être aimé. «Les gens qui ne sauront pas que c’est une publicité pour Meetic trouveront le début des spots très violent, mais c’est la campagne la plus aboutie et la plus souriante des trois», concède le fondateur de l’agence indépendante.

Pour la marque, cette collaboration avec l’agence a considérablement fait évoluer son image. «Suite à Love your imperfections 2, on a observé un pic historique d’inscriptions, révèle Emilie de Fautereau. L’intérêt pour nous est de nous positionner par rapport à des gratuits, tout jeunes sur le marché, donc plus attractifs. Nous mettons de très gros budgets dans notre communication, d’autant que nous sommes dans une logique d’acquisition: une fois que les membres ont trouvé l’amour, ils nous quittent! On ne peut pas se permettre de lancer une campagne qui ne fonctionne pas.» Avec Buzzman, il semble que Meetic ait trouvé chaussure à son pied...

Envoyer par mail un article

Buzzman pour Meetic

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Campagne

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.