Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Portrait

Amours solitaires : Morgane Ortin allume le post

20/07/2018 - par Marie-Caroline Royet

Qui a dit que l'amour était has been ? Un peu à la manière des Liaisons dangereuses, Morgane Ortin remet au goût du jour les déclarations amoureuses d'inconnus et fait résonner la puissance des mots sur son compte Instagram, @amours_solitaires.

[Cet article est issu du n°1932 de Stratégies, daté du 11 janvier 2018]

 

Parler d’amour en 2017 ressemblerait donc à ça? «Eh, ton père c’est l’inventeur de la Nintendo?» « Euh non pourquoi?» «Parce que tu ressembles à une DS»… Même pas en rêve. Pour Morgane Ortin, créatrice du compte Instagram @amours_solitaires, les déclarations d’amour sont toujours aussi courantes, même à l’ère du tout digital. «J’en avais ras le bol de voir dans les médias que la lettre d’amour était morte. La technologie ne nous a pas aliénés, on sait encore écrire. D’ailleurs on n’a jamais autant écrit qu’aujourd’hui», s’insurge-t-elle.

Amours solitaires : 60 000 abonnés en mal d'amour

Monté au départ comme un recueil de messages personnels, le compte a fait du chemin depuis sa création en février 2017. «Je dois recevoir 150 messages par jour, les gens m’envoient des messages privés, commentent et partagent même mes publications, c’est dingue», jubile la jeune femme de 26 ans. Pas moins de 60 000 abonnés en mal d’amour ont rejoint le mouvement après le buzz de cet été, «des grands médias se sont mis à parler du compte, c’est devenu viral. Les gens ont besoin de revenir à des choses concrètes dans ce monde dématérialisé», ajoute-t-elle. La cause que cette diplômée en lettres modernes souhaite défendre, c’est le regain de l'amour, des sentiments, du romantisme… Des émotions universelles tout simplement.

Travestir Instagram

Véritable source d’inspiration, Amours Solitaires se décline via des captures d'écran, des messages. Des courts, des longs, des explicites, des poétiques, parfois illustrés de photos qui viennent casser la linéarité des mots. «Je voulais travestir l’outil Instagram, remplacer l’image en n’y mettant que des mots», ironise-t-elle. Comme dans son métier d’éditrice au sein de la maison d'édition Des Lettres, elle sélectionne les textes avant de les poster. «Si ce sont des messages trop personnels où on a besoin de contexte, je les élimine. Le caractère universel doit primer. Ça peut aller d’un message très lyrique à quelque chose de simple et percutant, je n’ai pas envie d’en faire quelque chose d’élitiste», tranche-t-elle. D’un «Tu m’excites comme trois cafés» à «je t’a(b)ime», tous les truchements du sentiment amoureux y sont exploités.

Avec ce deuxième job à plein temps, Morgane Ortin se retrouve à suivre plusieurs histoires à la fois. «Parfois, on se sent démuni face à toutes ces émotions… Au lieu de tomber dans le désespoir, le compte tend à montrer qu’on est pas seul à les vivre», raconte l'éditrice. Son ode à l’amour se veut avant-gardiste. «Pendant trop longtemps le sexe a été tabou, désormais ce sont les sentiments. Je veux casser les clichés de l’expression des sentiments comme étant ringarde et faible», avoue-t-elle. Un livre est en préparation : une seule et même histoire d'amour y sera racontée à l'aide des messages du compte. Et comme si les idylles amoureuses ne lui suffisaient pas, elle s'attaque désormais aux rapports familiaux avec le lancement d’un nouveau compte en décembre dernier : @amours_familières. 

Envoyer par mail un article

Amours solitaires : Morgane Ortin allume le post

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.