Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Making of créations

Orange en quête de jeunes designers

22/02/2018 - par Pascale Caussat

L’entreprise organisait la 6e édition de son concours de design, cette année sur le thème de l’argent. L’occasion d’insuffler de la créativité dans ses nouvelles activités de banque sur mobile.

Imaginez que votre ado doive acheter son repas de midi et que vous ayez oublié de lui donner de l’argent liquide. D’un simple SMS, il vous prévient de la somme dont il a besoin et vous autorisez la transaction en retour. « Paybble, c’est une solution de paiement par mobile, sans cash, sans chèque et sans virement », explique Olivier Kouakou Anani, lauréat du 6e concours Orange Jeunes Designers consacré cette année au thème « Réinventons l’argent ». Ce jeune Ivoirien, actuellement en apprentissage chez PSA, a présenté ce projet en candidat libre suite à son expérience d’Orange Money, la solution de paiement par mobile en Afrique qui réunit 36 millions de clients en dix ans d’existence. « J’ai grandi avec Orange Money et lorsque ma mère m’envoyait faire des courses, elle me demandait de dire à la vendeuse que je venais de sa part, précise Olivier Kouakou Anani. Les parents sont réticents à confier une carte bancaire à leur enfant. Paybble facilite le paiement par procuration. »

Money Money Monnaie 

En six éditions, le concours Orange Jeunes Designers a permis de repérer de nouveaux talents pour les équipes design du groupe, qui comptent 200 personnes. Cette année, le thème de l’argent était particulièrement à propos avec le lancement d’Orange Bank, l’anniversaire d’Orange Money et la réouverture de la Monnaie de Paris, qui accueillait la remise des prix le 15 février dernier. L’ensemble des 29 dossiers sélectionnés ont d’ailleurs été exposés pendant trois jours dans l’institution du quai Conti à Paris. « On n’a pas le monopole de la créativité, souligne Marc Rennard, directeur général adjoint d’Orange et président d’honneur du jury. Les jeunes designers sont libres, créatifs, digitaux, ils nous apportent une ouverture d’esprit et, si leurs idées sont bonnes, pourquoi ne pas les intégrer ? » Le dirigeant a été particulièrement sensible au deuxième prix, le projet Green d’Andréa Beatrix Zalles Balanza, étudiante à l'IED Barcelone, une monnaie numérique récompensant les actions pour l’environnement : « Il pourrait tout à fait faire partie d’Orange Bank. »

Humour et fantaisie

Avec le troisième prix, le jury a tenu à récompenser l’humour et la fantaisie. Camille Conreur et Victor Verquin de Rubika à Valenciennes ont imaginé un avatar qui permet de visualiser le rapport à l’argent, avec des transformations selon le niveau d’épargne, le type de dépenses… « Les prix sont représentatifs des diverses familles de projets présentées : un service facile à mettre en œuvre dès aujourd’hui, la dimension empathique et le côté ludique, explique Constance Guisset, présidente du jury. Nous avons eu la délibération la plus longue de toutes les éditions, je tenais à ce que chacun s’écoute et le fait que nous venions d’horizons différents, designers, cadres d’Orange, journalistes, a permis de confronter les visions. » Actuellement à l’honneur d’une exposition aux Arts Décoratifs à Paris jusqu’au 11 mars, Constance Guisset succède à Matali Crasset comme présidente du jury, sur la recommandation de 14 Septembre. L’agence de relations publiques spécialisée dans le design est impliquée dans l’organisation du concours à travers notamment les partenariats avec les écoles.

Envoyer par mail un article

Orange en quête de jeunes designers

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.