Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

communication interne

L'e-syndicalisme délaisse l'intranet

28/08/2008 - par Maxime Amiot

Dans nombre d'entreprises, les syndicats disposent d'un intranet pour informer les salariés. Des contenus variés, parfois ambitieux, mais que les organisations délaissent peu à peu au profit d’Internet, moins encadré par les directions.

La liste est longue et non exhaustive : Accor, Alcatel, France Télécom, La Poste, Renault, Schneider Electric, la SNCF, Sollac, Technip, Total, les Caisses d’épargne, HSBC, etc. En quelques années, de nombreuses entreprises ont ouvert leur intranet aux organisations syndicales. Pas question de faire entrer le « loup dans la bergerie », mais plutôt de favoriser un dialogue social encadré.

 « Les intranets permettent aux syndicats de communiquer leurs actions aux salariés, tout en garantissant à l’entreprise un droit de regard sur les contenus. Cela peut constituer une bonne formule », explique Jean-Claude Ducatte, directeur du cabinet Epsy, spécialisé en organisation sociale.

Nécessitant la signature d’un accord collectif, ces espaces spécifiques sont généralement accessibles via l’intranet général et proposent des contenus variés. Au sein de l’intranet de France Télécom, chacune des six organisations syndicales dispose depuis 2000 d’un espace personnalisé. Sur le portail de la CFDT, le salarié peut visualiser des tracts actualisés chaque semaine, prendre connaissance des avancées des négociations en cours ou retrouver les textes des accords signés au cours des dernières années. Des informations qui attirent chaque mois entre 2 000 à 3 000 visiteurs uniques. « Avant la mise en place de l’intranet, on ne pouvait pas toucher certaines populations, comme celles travaillant sur des petits sites dépourvus de représentants syndicaux. Aujourd’hui, tous les salariés du groupe peuvent avoir accès à nos informations », se réjouit Jacques Leray, délégué CFDT du groupe.

Certains accords vont plus loin. Au sein de HP, les organisations syndicales peuvent publier leurs communiqués sur l’intranet, mais aussi les envoyer sur la messagerie électronique des salariés si ceux-ci en font la demande. La CFDT, majoritaire dans le groupe, met également en ligne un manuel des droits du salarié, détaillant les acquis sociaux du groupe et guidant le collaborateur en cas de conflit avec sa hiérarchie. Quant à l’intranet CFDT du groupe Renault, il propose au salarié un logiciel en ligne lui permettant de comparer sa rémunération au salaire moyen des collaborateurs travaillant sur son métier.

Intranet et blog complémentaires

Séduisants en théorie, ces espaces souffrent dans les faits de sérieux handicaps. Uniquement accessibles sur le lieu de travail, ils ne peuvent pas être consultés à domicile ou sur le temps de trajet. « On se prive ainsi d’un large public », regrette Frédéric Dijoux, délégué CFDT de Renault. Surtout, les accords interdisent tout espace de discussion interactif et ne permettent pas la mise en place de liens vers des sites Internet externes. « On est sur un outil trop restrictif, qui nous permet simplement de transposer nos panneaux d’affichage sur un support électronique. Ce n’est pas suffisant », résume Régeanne Fayard, webmestre de la CFTC.
Résultat : de plus en plus de syndicats délaissent ces plates-formes pour mettre en place des blogs ou des sites Internet. La CFTC compte ainsi quelque 300 sites Internet mis en place et alimentés par ses délégués en entreprise. C’est le cas chez HP, dont le blog, mis en place en 2006, reçoit environ 300 visites par jour. Son contenu : des messages quotidiens sur l’actualité sociale de HP, sur les négociations en cours, mais aussi des sondages en ligne ou des liens vers l’intranet du syndicat et d’autres sites syndicaux. Enfin, l’internaute peut également laisser ses commentaires.

 « L’intranet et le blog sont complémentaires : le premier nous permet de mettre à disposition des salariés une documentation riche, comprenant les textes des accords et nos tracts. Le deuxième offre un espace d’échange et d’interactivité unique », se réjouit Jean-Paul Vouiller, délégué CFTC de HP. Les directions des ressources humaines n’ont qu’à bien se tenir…

Envoyer par mail un article

L'e-syndicalisme délaisse l'intranet

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.