Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Les entreprises et secteurs qui recrutent

11/09/2008 - par La Rédaction

Régies TV

L'ambiance est plutôt morose au sein des régies publicitaires des chaînes de télévision. L'arrêt, dès le 1er janvier 2009, de la publicité sur les chaînes de France Télévisions après 20heures va obligatoirement contraindre sa régie, France Télévisions Publicité, à se séparer d'un grand nombre de ses collaborateurs. Toutefois, le recrutement se poursuit dans le secteur, estime Stéphane Martin, le directeur délégué du Syndicat national de la publicité télévisée. «Il y a toujours des offres d'emploi, mais le rythme est un peu inférieur à celui de l'année passé, indique-t-il. Les besoins sont toujours très importants pour les postes de commerciaux.» Ce type de profil reste recherché, mais dans des secteurs un peu différent de celui de la publicité classique. Ainsi, le développement de l'activité numérique des chaînes crée des besoins pour les régies. «Les métiers de "back office", comme la gestion de planning, sont aussi recherchés», poursuit Stéphane Martin. Concrètement, parmi les structures qui recrutent, figurent celles possédant des chaînes de la TNT, un marché en plein expansion. Il y a aussi les développements extérieurs, comme TF1 Publicité qui, dans le secteur de la radio, vient de remporter la commercialisation du GIE Les Indépendants.

 

Radio

Comme chaque année, le média radio a été marqué par le mercato d'avant-rentrée. Un jeu de chaises musicales qui, au final, ne se traduit pas vraiment par des embauches nettes. À Europe 1, par exemple, le nouveau patron, Alexandre Bompard, qui a totalement refondé la grille en cinq semaines, a procédé à une quinzaine de licenciements et… à une quinzaine d'arrivées. RTL n'est pas non plus dans une logique de création d'emploi. «Les embauches se font selon des besoins ponctuels», indique la station. Idem du côté des chaînes musicales, où les audiences sont en berne. Seule RMC se distingue en créant son agence de presse RMC Sport. «Celle-ci vise surtout à permettre des synergies entre les différents supports de Next Radio TV», prévient Alain Weill, le PDG du groupe, qui ne préfère pas chiffrer les nouveaux postes éventuellement créés. Mais, au final, une demi-douzaine de personnes pourrait venir renforcer RMC Sport.


Design

Au cabinet de recrutement Aquent, Antoinette Lemens, spécialisée dans le design, «ne ressent pas de gel sur les recrutements» malgré le contexte économique. «Mais le profil de poste change: les agences cherchent des seniors, directement opérationnels, capables de prendre des initatives. Quand les temps sont difficiles, on ne peut plus se permettre d'embaucher des juniors que l'on forme.»  L'observation se vérifie dans l'actualité récente, qui a vu l'agence de branding The Brand Union recruter Stéphane Ricou, l'ancien cofondateur de Paris Venise, au poste de «Chief Executive Officer». Ses prédécesseurs, Ismaël Ibnoulouafi et Laurent Collangettes, sont partis respectivement prendre la responsabilité de The Brand Union en Asie du Sud-Est et la direction générale de Lonsdale. Celle-ci accueillera à la fin de l'année d'autres pointures en création comme au commercial. Chez Saguez & Partners, on s'apprête à recruter un planneur stratégique venu de chez l'annonceur. «Même quand la situation est tendue, il faut continuer à investir dans le recrutement, assure Olivier Saguez, le président de l'agence. C'est comme le Paris Saint-Germain: pour remonter au classement, il lui faut de bons joueurs.» La période semble moins favorable aux jeunes diplômés, à moins qu'ils ne tentent leur chance hors des frontières. «Comme les écoles de commerce, les écoles de design devraient inclure un an à l'étranger dans leur cursus», affirme la Britannique Antoinette Lemens. Parler anglais, savoir gérer aussi bien un packaging qu'un point de vente et être capable de défendre un projet face à un client font partie du prérequis pour tous les créatifs.

 

Affichage

Depuis janvier 2007, JCDecaux a recruté «une centaine de cadres».«En quelques années, le groupe a doublé ses effectifs dans le monde. Nous avons donc mis en place cette année une nouvelle organisation afin de renforcer nos pôles d'expertise», explique Thierry Raulin, directeur des ressources humaines de JCDecaux. Le groupe recrute aussi bien des jeunes diplômés que des cadres: «JCDecaux fédère une large palette de métiers», explique Thierry Raulin. «Cela va de l'ingénieur spécialisé dans les écrans plasma à des profils de direction des achats...» Si, comme le reconnaît le DRH, les années 2007 et 2008 ont été assez exceptionnelles en termes de recrutement, en 2009, le groupe devrait recruter une cinquantaine de cadres, «dans les secteurs du commerce, de l'informatique et des RH». Le concurrent Clear Channel France, lui, annonçait en début d'année quatre-vingts embauches en 2008, dont les trois quarts sont des profils commerciaux.

 

Marketing services

Moins touchés par le ralentissement de l'activité que la publicité traditionnelle, les métiers des marketing services restent dynamiques. Les agences sont toujours à la recherche de profils de bons connaisseurs d'Internet et des nouveaux médias, que ceux-ci soient techniciens, commerciaux ou créatifs. Les «bilingues», à savoir les familiers du print et du Web, sont particulièrement appréciés. Les grandes agences comme les petites embauchent. Publicis Dialog recrute surtout pour sa division Internet-Modem, mais reste à l'affût des opportunités qui pourraient se présenter. Le groupe ETO, spécialisé dans le marketing relationnel, cherche un spécialiste en Web marketing, un informaticien et un chef de projet pour sa filiale numérique Artegos. Pour son agence de marketing direct, un ou deux postes de spécialistes du trafic en ligne et un commercial sont à pourvoir.

A fin juillet, Orange a recruté une 30 personnes (20 pour le marketing, 7 pour l'innovation/développement et 3 pour la communication). La majorité des recrutements se font sur les métiers du marketing stratégique et des marketing services. Pour 2008, Orange table sur 40 à 50 recrutements en France.

 «Le cycle actuel est vertueux, indique Catherine Michaud, présidente de la délégation marketing services de l'AACC. Nos métiers ont une meilleure visibilité auprès des étudiants et ils les attirent notamment pour leur proximité avec les nouveaux médias et les nouvelles technologies. Globalement, le turn-over montre que le secteur est en bonne santé, dopé par la "digitalisation" de la communication.»

 

Encadré 1

Les cadres sévères avec les annonces d'emploi

Une étude publiée durant l'été par l'Ifop pour Cadre emploi (Cadres-recruteurs: quelles relations?) livre une vision très critique des communications et publicités de recrutement. Leurs qualités seraient tout simplement médiocres. Pour 87% des cadres, les annonces sont trop ressemblantes, tant sur le ton que sur la forme. Ils sont 68% à considérer qu'elles sont floues et donnent peu d'informations sur l'entreprise, et 77% des cadres préfèrent que le salaire soit indiqué dans l'annonce.

 

Encadré 2

Les DRH boudent les réseaux du Web, mais pas la presse

Serait-ce le début d'un désamour? Des espaces communautaires aussi prisés que Facebook, My Space, Linkdin ou Viadeo n'intéresseraient guère les entreprises. C'est l'une des conclusions iconoclastes d'une enquête internationale publiée fin août 2008 par le cabinet de recrutement Robert Half sur les outils de recrutement. En France, la quasi-totalité des directeurs des ressources humaines (95%) n'entretient pas de présence sur ces réseaux. Les blogs professionnels ne sont pas plus visités (à peine 5% des recruteurs français les consulteraient). Autre grosse surprise, mais au niveau mondial cette fois, la publication d'offres d'emploi en presse écrite reste la référence. En France, 47% des entreprises publient leurs offres d'emploi sur les sites d'emploi spécialisés. Elles sont pratiquement autant à le faire dans la presse écrite spécialisée (47%) ou quotidienne (43%).

Envoyer par mail un article

Les entreprises et secteurs qui recrutent

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies