Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Presse

11/09/2008

Clauses de cession obligent, Les Échos et La Tribune ne créent pas d'emploi à proprement parler, mais les départs enregistrés au sein des rédactions -une vingtaine dans le premier et une quarantaine dans le second- offrent des opportunités. Du côté des gratuits, 20 Minutes a annoncé plusieurs embauches de journalistes (pour les rubriques sports, Grand Paris, économie et le supplément week-end). «Nous comptons 92 cartes de presse actuellement sur le Web et le print. Nous avons embauché sept journalistes et nous essayons aussi de renforcer les rôles en privilégiant la promotion interne de jeunes trentenaires», affirme Corinne Sorin, directrice de la rédaction.

De son côté, Groupe Hersant Média, fort de 8 000 salariés, s'affirme comme un gros employeur. «Nous sommes le premier recruteur de France en journalistes, on en embauche une centaine par an, que ce soit dans la presse quotidienne ou hebdomadaire régionale, explique Raphaël Marcy, le DRH du groupe. Ce qu'on valorise, c'est l'envie d'avoir une expérience en métropole ou en outre-mer. Nous sommes en quête de compétences et de talents.» En outre, le groupe recrute 200 à 250 commerciaux par an en presse payante et gratuite (Paru Vendu), sans oublier le pôle TV, où il devient un acteur important avec une dizaine de stations locales.

Mais c'est surtout sur Internet que les choses bougent. Rue 89 s'apprête à lancer le 15 septembre une édition économique, Éco 89, qui pourrait déboucher sur des embauches si le site s'avère rentable. Schibsted et 20 Minutes travaillent de leur côté sur un projet de site économique baptisé E24 et prévu pour la première quinzaine d'octobre. L'équipe comptera une quinzaine de personnes: deux managers, trois secrétaires de rédaction ainsi que des journalistes chargés d'alimenter les rubriques finances et microéconomie.

«À l'exception de trois seniors, nous avons recruté des jeunes entre 25 et 27 ans, dotés d'une bonne formation acquise à Science po ou à Sup de co, et qui ont fait des stages dans la presse, notamment dans les sites Internet», précise Stéphane Marchand, le directeur d'E24. Le service commercial, qui ne compte pour l'heure qu'une directrice et un assistant marketing, devrait être étoffé en 2009.

Enfin, les régies publicitaires restent ouvertes à des candidatures multiples: «Nous recrutons dans le commercial et le marketing. À ce jour, j'ai une dizaine de postes à pourvoir, lance Jean-François Mariotte, DRH de Lagardère Publicité. On recrute pour Télé 7 jours,Première, Parents..., ainsi que dans les domaines du cross-média et Internet, pour lequel nous recherchons des directeurs de clientèle, des chefs de pub ainsi que des assistantes de publicité, un profil très prisé.»

 

«Nous sommes le premier recruteur de France en journalistes. On en embauche une centaine par an.» Raphaël Marcy, DRH de Groupe Hersant Média

Envoyer par mail un article

Presse

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.