Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Instituts d'études

11/09/2008 - par CL

C'est un secteur qui recrute régulièrement des enquêteurs terrain et des chargés d'études junior, les besoins différant selon la taille des entreprises. Ipsos a une quarantaine de postes à pourvoir par an, TNS a recruté plus de 200 personnes en 2007 et autant pour 2008. L'institut propose actuellement 30 postes, indique Nathalie Pereira, chargée de recrutement: des commerciaux dans le domaine des investissements publicitaires, des analystes marketing (bac+5), des chargés d'études et de clientèle, mais aussi, pour TNS MI, des lecteurs de presse et des chargés de veille audio (en horaires décalés, un job possible pour les étudiants) et pour  des fonctions moins qualifiées, des opérateurs codificateurs (saisie de données).

 «Nous attirons les jeunes diplômés dont nous complétons la formation. Mais il y a une grande difficulté à recruter des seniors au-delà de cinq ans d'ancienneté car notre marché est petit et moins attractif que d'autres secteurs», note Patrice Bergen, directeur général adjoint d'Ipsos France. Nathalie Hollard, responsable RH chez BVA, confirme cette tension du marché: «Les cabinets de recrutement notent une certaine frilosité chez les seniors qui ne bougent pas.» Les jeunes diplômés sont donc les bienvenus et le stage de fin d'études un mode de recrutement coutumier, comme le rappelle Claire Voydeville, responsable développement RH d'Ipsos France.

 

«Nous attirons les jeunes diplômés dont nous complétons la formation. Mais il y a une grande difficulté à recruter des seniors au-delà de cinq ans d'ancienneté.» Patrice Bergen, directeur général adjoint d'Ipsos France

Envoyer par mail un article

Instituts d'études

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.