MARKETING COMMUNICATION MEDIAS DIGITAL
Votre Flux Rss Stratégies Management
Retour à la page précédente
Augmenter la taille du texteDiminuer la taille du texteVersion imprimable de l'article

Yves Desjacques (DRH de Casino): «Placer le management bienveillant au cœur de nos pratiques»

Ressources humaines

02/11/2015 -

Non, la bienveillance dans le management n'existe pas uniquement dans le monde des Bisounours. Certaines entreprises comme le géant de la distribution Casino y croient, dur comme fer. Interview.

Yves Desjacques, DRH du groupe Casino
Yves Desjacques, DRH du groupe Casino
© DR

Yves Desjacques, DRH du groupe Casino

Le groupe Casino a décidé de mettre en avant la bienveillance dans son management...

Yves Desjacques. En effet, le groupe a engagé il y a plus de deux ans, sous l’impulsion de la direction générale, un vaste dispositif de formation visant à placer le management bienveillant au cœur de ses pratiques. Plus de 1200 managers ont été formés, de nombreuses tables rondes ont été organisées partout en France pour identifier et partager les comportements exemplaires, un bulletin interne est diffusé chaque mois mettant en exergue les comportements attendus de la part des managers. Nous sommes également en train de former un réseau interne de plusieurs centaines de «bienveilleurs», c’est-à-dire des collaborateurs capables d’identifier d’éventuels collègues en difficulté, de leur parler de manière appropriée et de les orienter utilement.

Quand on parle de bienveillance, de quoi s'agit-il exactement?

Y.D. C'est un mode de management qui encourage des comportements managériaux en harmonie avec les valeurs du groupe, susceptibles d’améliorer la motivation des collaborateurs et de diminuer leur niveau de stress. Concrètement, il s’agit pour les managers d’aider chacun à voir le sens de sa mission, de fixer des objectifs ambitieux et réalistes, d’accorder un juste niveau d’autonomie, de favoriser les retours positifs (encouragements, gratitude), de cultiver le sentiment de justice, de reconnaître d’éventuelles maladresses…


Qu’est-ce que ce management tourné vers la satisfaction des collaborateurs peut apporter à un groupe comme Casino ?

Y.D. Nous sommes partis d’un constat: la France souffre de quatre maux, à la fois un fort niveau de stress, un faible niveau de motivation (en 2014, le pourcentage de collaborateurs démotivés a augmenté de 12 points, passant de 40% à 52%), un pessimisme record et un faible sentiment de bonheur individuel. Grâce à la mise en place d’un management bienveillant, notre groupe aspire à corriger en son sein ces quatre maux. Il souhaite avoir des collaborateurs plus motivés, moins stressés, plus optimistes et, si possible, plus heureux. Le management bienveillant porte en lui les germes du succès et de la bonne santé. Que l’on soit bien clair, quand on parle de bienveillance, il s’agit d’une bienveillance active, synonyme d’exigence – notamment de comportements – et source d’excellence.

Vous formez même vos managers à ce sujet dans le cadre d'un master!

Y.D. Oui, pour ancrer davantage cette idée, nous avons créé un module «management bienveillant» dans le cadre du master management du commerce et de la distribution organisé par l’Institut d’administration des entreprises de Saint-Etienne (université Jean-Monnet). Ce master forme des cadres généralistes, capables d’exercer des responsabilités dans les métiers du commerce et de la distribution. Les enseignements sur le management bienveillant constituent le sujet principal de la partie management des ressources humaines. C'est aussi le fil rouge pour l’ensemble des thématiques du master en mettant en avant l’utilité de ce type de management dans des domaines aussi différents que la communication financière, la gestion, etc. Les enseignements sont assurés par le docteur Philippe Rodet, médecin urgentiste, fondateur du cabinet Bien-être et Entreprise. Les cours de ce module sont relayés par les équipes de Campus, le centre de formation du groupe Casino. Il s’agit d’identifier les situations concrètes de la vie d’un manager dans lesquelles ces leviers de motivation pourront être utilisés. 


Gilles Wybo
Google+
Facebook
Vos commentaires

Réagissez à cet article
Merci de vous identifier afin de pouvoir publier un commentaire : Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants