Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

EDF forme ses futurs ingénieurs

02/10/2008 - par Propos recueillis par Romain de Colombel

Dominique Lagarde est directeur général délégué pour les ressources humaines et la communication d'EDF, groupe qui emploie 156 000 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de 60 milliards d’euros en 2007, dont la moitié à l'international.

Besoins. «EDF s'est fixé comme objectif de recruter 3 000 collaborateurs par an pendant les cinq prochaines années avec une forte priorité (plus de 1 000 postes par an) sur tous les métiers du nucléaire: maintenance, conception, développement, industrialisation, etc. Le nucléaire et l'hydraulique représentent 95% de l'électricité produite par EDF sans émissions de CO2

Challenge. «Notre système éducatif peine à fournir un nombre suffisant d'ingénieurs et de techniciens dans les secteurs de l'énergie, qu'elle soit renouvelable ou nucléaire. Ce manque induit une forte concurrence entre les demandes des différents acteurs et crée une certaine tension sur le marché de l'emploi, bien qu'EDF bénéficie d'une excellente image employeur confirmée par notre première place au rang des entreprises préférées des ingénieurs.»

 Stratégie. «Nous venons de créer la Fondation européenne des énergies de demain, sous l'égide de l'Institut de France, pour proposer des formations de qualité dans le domaine des énergies: le nucléaire, l'hydraulique, le solaire, l'éolien, le charbon propre ou encore l'efficacité énergétique. Cette fondation va monter en puissance, mais d'ores et déjà la moitié des étudiants de cette année sont prérecrutés par EDF. Parallèlement, et pour répondre au besoin de réactivité des candidats, nous organisons des opérations de «speed recruiting» où les décisions d'embauche sont prises rapidement. Le 22 octobre, nous attendons plus d'un millier d'étudiants au Stade de France où se tiendra le second Energy Day: tables rondes sur les enjeux des énergies de demain, infos métiers et bureau de préembauche, etc. Ce jour-là, nous ciblons des ingénieurs bac+5 et des techniciens bac+2, mais je rappelle qu'EDF recrute également des candidats qui n'ont pas de diplôme et qui sont formés en interne. Enfin, quel que soit le niveau d'études, nous développons fortement l'apprentissage, qui représente aujourd'hui plus de 30% de nos recrutements. Et toutes nos offres sont actualisées en temps réel sur edfrecrute.com.»

Envoyer par mail un article

EDF forme ses futurs ingénieurs

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.