Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Formation

Comment bien choisir son Mooc

15/02/2016 - par Gilmar Sequeira Martins

Un Massive open online course, ou cours en ligne ouvert et massif, oui, mais lequel? Au-delà du contenu, il faut penser à tous les paramètres qui vont réduire les risques d’abandon et augmenter la facilité d’apprentissage.

Tout virtuel qu’il soit, le Mooc («Massive open online course», ou cours en ligne ouvert et massif) exige des moyens biens réels, à commencer par du temps. C’est le premier ingrédient de la réussite, rappelle Mathieu Nebra, cofondateur du site Open Classrooms: «Il faut bien calculer le temps qui pourra réellement être consacré à un Mooc et éviter de se disperser entre plusieurs formations.» Y investir des moyens financiers peut aussi contribuer au succès, estime Arnauld Mitre, cofondateur de Coorp academy: «C’est un facteur d’engagement important.»
La durée de la formation ainsi que le format d’enseignement doivent être évalués. À commencer par le contenu des vidéos. Voir un extrait permet de mesurer l’intérêt qu’il peut susciter. «Un enseignant passionné est plus motivant pour les utilisateurs», estime Mathieu Nebra, tandis qu’Arnaud Mitre attire l’attention sur l’écueil que peuvent constituer des vidéos trop longues, calquées sur l’enseignement classique: «Après 15 minutes, la capacité d’apprentissage baisse rapidement. Une vidéo de 30 minutes est une aberration.»

Accompagnement humain

Le schéma pédagogique entre également en ligne de compte, estime Mathieu Nebra: «Mieux vaut privilégier les Mooc qui mettent en valeur la progression dans la matière enseignée et des tests réguliers qui valident les efforts.» La gamification peut aussi s’avérer très motivante. Selon Arnaud Mitre «avoir des étapes initiales simples facilite l’apprentissage tout en récompensant rapidement l’utilisateur, ce qui donne envie de continuer». Entrecouper l’enseignement avec la réalisation de projets constitue de même un bon facteur de motivation.
Rien de tel, cependant, qu’un accompagnement humain pour persévérer. «S’engager avec des amis ou des collègues est l’idéal, estime Mathieu Nebra, d'Open Classrooms. Si c’est impossible, il faut préférer les Mooc qui permettent de constituer une microcommunauté.» Un schéma défendu aussi chez Coorp academy: «Faire partie d’une communauté de pairs facilite vraiment l’apprentissage», confirme Arnaud Mitre.

Enfin, bénéficier de l’accompagnement d’un mentor qui a déjà suivi la formation sera un atout décisif. «Le mentor aide l’utilisateur à maintenir son effort, à mieux apprendre et à trouver le rythme qui convient à ses possibilités réelles.» résume Mathieu Nebra.
 

Yahoo lance son Mooc

 

Lancée en France en novembre 2015 (après le Royaume-Uni et avant l’Allemagne), le Mooc de l’Académie digitale de Yahoo veut clarifier la situation, explique Véronique Pican, directrice générale de Yahoo France : « L’accélération technique implique une grande complexité. Pour bien comprendre les problématiques, il faut revenir aux fondamentaux et avoir une langue commune. » Destinés aux CDO des annonceurs mais aussi aux collaborateurs des agences de création et des agences médias, les six modules déjà déployés proposent 3 niveaux (novice/avancé/expert) avec des modes « one-to-one », « battle » et des sessions avec des participants invités.

Envoyer par mail un article

Comment bien choisir son Mooc

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.