Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

L'économie et le management, des notions mal comprises

05/12/2008 - par L.L.

Les Français semblent fâchés avec l’économie et plus encore avec le management de leur entreprise, selon plusieurs études d'opinion et des livres à succès.

Non, Areva n'est pas une entreprise spécialisée dans l'assurance, la TVA n'est pas partagée entre l'État et les entreprises, pas plus que le CAC 40 est un indicateur de la croissance de l'économie française… Le résultat d'une enquête (1) de l'institut LH2 pour la Fondation nationale pour l'enseignement de la gestion des entreprises (FNGE), publiée le 20 novembre dernier, portant sur la connaissance qu'ont les Français de l'entreprise et de son environnement, n'est pas brillant. S'il s'était agi d'un examen, à peine 7% des sondés auraient eu la moyenne, pour une note globale de 5,9 sur 20…
Des citoyens qui n'ont que faire des questions économiques ? La réponse est plus nuancée. Ainsi, la FNGE, qui a mis en ligne sur son site son test de connaissance après publication, a battu tous ses records d'affluence : en quatre jours, plus de 10 000 internautes se sont livrés au quiz.

Plutôt que sans intérêt pour le monde économique, les Français se considéreraient peu éclairés. C'est du moins ce qu'il ressort d'une enquête réalisée par TNS Sofres (2), publiée aussi le 20 novembre lors des premières journées de l'Économie, selon laquelle 65% d'entre eux s'estiment mal informés. L'information économique est jugée «ni accessible ni compréhensible» pour près des trois quarts de nos compatriotes.

Jean-Paul Fitoussi, membre du comité scientifique des journées de l'Économie, estime qu'en matière économique, «au lieu de parler de certitudes, il faudrait enseigner le débat car le monde de l'économie est celui des incertitudes». Pour exemple, ni l'euro ni la mondialisation n'ont été aux yeux des citoyens les panacées annoncées...

Des injonctions inconciliables

En matière managériale aussi, les certitudes l'emportent trop souvent sur la réflexion et l'analyse. Au point de voir les anti-manuels d'économie ou de management fleurir et devenir des succès d'édition. Dans Extension du domaine de la manipulation (Grasset), Michela Marzano dénonce ainsi les sophismes du management fondés sur des injonctions inconciliables : «performance et épanouissement», «engagement et flexibilité» ou «autonomie et flexibilité». «À l'heure de l'entreprise à visage humain, du coaching et des chartes éthiques, jamais l'angoisse n'a été aussi forte dans le monde de l'entreprise», note-t-elle. Les récentes enquêtes lui donnent malheureusement raison. Celle de l'observatoire Cegos sur le climat et les relations sociales dans l'entreprise (3), publiée le 13 novembre 2008, enseigne que les salariés, de plus en plus stressés, affiche une nouvelle défiance vis-à-vis de leur management. Seul un sur deux se sent soutenu et écouté par son manager. De ce fait, ils se désengagent : près d'un tiers préfère lever le pied, en recourant notamment à de courts arrêts de travail. «Les entreprises françaises doivent cesser de se voiler la face, prévient Jérôme Neuhaus, vice-président du cabinet international Proudfoot Consulting. La base ne suit plus la direction. Si elles veulent s'en sortir, elles doivent enfin consentir à investir sur les hommes et ne plus se contenter de belles paroles.»

 

 

 

(1) «La Connaissance des Français de l'économie et de l'entreprise»,sondage réalisé par LH2 pour la FNGE du 8 au 12 septembre. Échantillon de 1 009 individus représentatifs de la population française de 18 ans et plus.

(2) «Les Français et l'économie : intérêts, perceptions et compréhension», sondage réalisé par TNS Sofres les 4 et 5 novembre 2008 pour le ministère de l'Économie, de l'Industrie et de l'Emploi. Échantillon de 1 000 personnes représentatives de la population française de 18 ans et plus.

(3) Enquête Cegos sur le climat et les relations sociales dans les entreprises : 166 DRH et 2 000 salariés ont été interrogés en octobre 2008.

Envoyer par mail un article

L'économie et le management, des notions mal comprises

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.