Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

N° 2 oblige

18/12/2008 - par Marc di Rosa

Être un numéro deux, en politique comme dans l'entreprise, n'est pas une sinécure. C'est un exercice délicat qui tient d'un numéro d'équilibriste.

«Je m'occupe des numéros un, pas des numéros deux», décline gentiment Jacques Gerstlé, membre du Centre de recherches politiques de la Sorbonne et spécialiste de la communication politique. Quand ils ne sont pas invisibles dans la sphère publique, les seconds n'intéressent pas toujours les experts.

Dans les grandes organisations politiques ou dans les entreprises, leur rôle

Cette page est réservée aux abonnés

DÉJÀ ABONNÉ ?

Accès libre

s’identifier

Lire cet article

  • 2 €
  • image
  • image
  • image
J’achète

Abonnez-vous

Pour accéder à tous les contenus

s’abonner

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies