Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

communication

L'interne a la cote

29/01/2009 - par Lionel Lévy

Les acteurs de la communication interne ne redoutent pas l'avenir. Pour certains, le secteur pourrait même être l’un des rares à sortir renforcé de la crise.

Une crise, quelle crise? Malgré l'ambiance morose, les communicants ont le sourire. Selon le baromètre Ujjef-Occurrence sur le moral des communicants publié le 21 janvier, presque tous ont confiance dans l'avenir du secteur. Mieux: près d'un tiers d'entre eux pensent que leur situation personnelle va s'améliorer.

Méthode Coué? «Ils n'en sont pas à leur première crise, explique Boris Éloy, président de l'Ujjef, association regroupant plus de 1450 communicants d'entreprise. La différence avec les précédentes est que, cette fois, les directions se disent que c'est le moment ou jamais de bétonner les valeurs de leur marque. De ce fait, les communicants ont le sentiment que la qualité de leur travail est enfin reconnue et ne sera pas remise en cause.»

Un optimisme justifié? D'après une récente étude menée par le cabinet-conseil Hewitt, la moitié des grandes entreprises envisagent de renforcer leur communication interne dans les mois à venir. Explication: si les budgets communication sont réputés être les premiers à souffrir à l'heure des restrictions, les directions n'ont jamais autant eu besoin de communiquer pour rassurer les troupes en période difficile.

Preuve d'une réelle prise de conscience de l'apport de la communication interne? Elza Rusakiewicz, responsable de la communication de crise au cabinet Hewitt, y croit: «Les entreprises semblent avoir compris qu'en période difficile il faut plus que jamais s'appuyer sur les collaborateurs. Et la communication interne peut justement générer de la confiance et maintenir l'engagement des salariés.»

Mais de là à considérer que les budgets vont augmenter, il y a quand même une marge. «Aucun communicant interne ne m'a signalé une hausse, souligne Laurence Hurstel, déléguée générale de l'Association française de communication interne (AFCI) qui regroupe près de 400 adhérents. Si les budgets n'étaient pas rognés, ce serait fantastique.»«Mais, même s'ils baissent, les communicants savent faire bien avec peu», assure Boris Éloy.

 

 

Bain&Co aux petits soins pour ses salariés 

Pour l'instant, dans la majorité des entreprises, l'heure n'est pas aux coupes claires dans les budgets de communication interne. Ainsi, pour le cabinet-conseil en stratégie Bain&Company, «pas question de rogner sur notre budget communication interne, assure Caroline Detalle, dirigeante de la société. C'est l'une des raisons de notre force.»

Ce n'est pas la seule. Rémunération au-dessus du marché, tutorat pour les nouveaux entrants, progression de carrières rapide, souplesse des horaires, cadre et conditions de travail de rêve (les locaux, avenue Montaigne à Paris, classés au patrimoine historique, bénéficient notamment d'une salle de sport, d'un service de conciergerie et même d'un espace coiffure), budget formation colossal (5% de la masse salariale)… Un modèle d'actions en faveur du bien-être des salariés.

D'ailleurs, Bain&Company, qui a participé à trois reprises au concours «Great Place to Work», en a été à chaque fois lauréat. «Chez nous, communication interne et management sont intimement liés, explique Caroline Detalle. Les 250 salariés du cabinet parisien sont associés à la stratégie de l'entreprise et peuvent s'exprimer facilementsur celle-ci avec nos dirigeants.»

Chaque mois, un membre de la direction organise une réunion d'information dans le cadre de petits déjeuners avec les collaborateurs. En outre, sur un site anonyme baptisé Hot Topics, chacun peut envoyer des courriels pour faire part de ses suggestions, idées, voire récriminations. «Si nos salariés ne se sont pas inquiétés ces derniers mois, c'est parce que nous sommes capables de les écouter et d'échanger avec eux en toute transparence.» Décidément un exemple à suivre!

L.L.

 

 

Les communicants et la confiance en bref

89% des communicants affirment leur confiance dans l'avenir du secteur de la communication.

Pour 42%, le mot confiance est celui qui résume le mieux leur état d'esprit actuel.

57% estiment que leur budget va baisser, 32% qu'il va rester stable et 8% qu'il sera en augmentation.

48% pensent que leur situation personnelle va rester stable, et 27% qu'elle va s'améliorer.

50% des entreprises envisagent un renforcement de leur communication interne.

Sources: Baromètre Ujjef-Occurrence sur le moral des communicants, janvier 2009. "La crise financière, quelles conséquences RH?", Hewitt Associates, décembre 2008.

Envoyer par mail un article

L'interne a la cote

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.