Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

communication

Les Jenlain se font mousser

30/04/2009 - par Lionel Lévy

Pour communiquer sur sa marque, Jenlain mise sur une websérie au ton décalé. Et dont les salariés sont les acteurs.

Les Ch'tis sont de retour, mais cette fois sur le Net. Ça s'appelle Jenlaincroyablevillage. Une websérie au ton décalé imaginée par l'agence de communication lilloise KRBO et scénarisée par Pierre-François Bertrand (scénariste de La Minute blonde sur Canal +).

Pour camper la galerie de personnages surréalistes évoluant dans les 12 épisodes: les salariés eux-mêmes. Ils ont tourné dans leur village de Jenlain (Nord-Pas-de-Calais), au sein même de leur brasserie et sur leur temps de travail. Objectif: faire parler de la marque et fédérer les équipes.

Côté communication, avec un budget modique (80000 euros), la websérie pourrait alimenter le buzz dans les semaines à venir (les épisodes sont diffusés tous les mercredis depuis le 8 avril et jusqu'au 24 juin).

Autodérision

Côté management, l'objectif semble d'ores et déjà atteint. «Trente-sept salariés, c'est-à-dire pratiquement tous, ont joué le jeu, s'enthousiasme Raymond Duyck, patron de la brasserie Duyck qui fabrique la Jenlain. Certains ont participé à des ateliers d'écriture, d'autres aux décors et la plupart jouent dans la série, moi le premier.» Il a hérité du rôle de Jenlainconnu, personnage inexistant pour les villageois mais caressant le rêve secret de devenir une star de cinéma.

Dérision toujours pour les autres personnages, notamment le PDG de la brasserie dans la série. Baptisé Jenlainférieur, il rêve d'être cireur de chaussures à New York et n'aime faire qu'une seule chose dans son entreprise: le ménage. «On a bien rigolé et cela nous a rapprochés les uns des autres», témoigne Pierre Boniface, interprète du rôle, conducteur de machine dans la vie réelle.

Le plus dur dans cette expérience? «C'est de redevenir ouvrier», sourit-il.

Envoyer par mail un article

Les Jenlain se font mousser

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.