Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

relations presse

Réconcilier journalistes et communicants

03/09/2009 - par Delphine Le Goff

Le Syntec RP s’est rapproché des Assises du journalisme afin de lancer une réflexion visant à ce que les communicants délivrent une information fiable et utile à destination des médias.

Je t'aime, moi non plus… On connaît les griefs que les journalistes nourrissent vis-à-vis des RP, et les amabilités que leur renvoient lesdites RP. «L'image d'Épinal, c'est le RP qui appelle un journaliste et ne connaît pas son média, ou encore le mauvais ciblage téléphonique ou par mail», constate Stéphane Billiet, PDG de Hill & Knowlton Paris et président du Syntec RP. Les RP en ont autant à leur service : «La critique qui revient fréquemment, c'est que les journalistes manquent de temps et ne vérifient pas assez leurs informations», remarque Stéphane Billiet.

Comme dans tous les couples en bisbille, la solution est souvent d'une simplicité biblique : une meilleure communication serait la clé. Le Syntec RP s'est donc rapproché de Jérôme Bouvier, président de l'association Journalisme et Citoyenneté et organisateur des Assises du journalisme, dont la prochaine édition se tiendra en octobre à Strasbourg, avec le soutien du Conseil de l'Europe et la participation du Syndicat de la presse magazine et d'information (SPMI).

Thème de la réflexion conjointement engagée : les conditions de production d'une information fiable et utile par les RP à destination des journalistes. «Alors qu'apparaissent de nouvelles influences, comme le contenu généré par les internautes eux-mêmes, les médias doivent retrouver une information de réelle qualité : le métier de communicant s'en trouve redéfini…»

Coopération contre paranoïa

Car de part et d'autre règne une certaine paranoïa : les journalistes craignent de se faire manipuler par les pros des relations publiques et de la communication. En atteste une enquête qualitative, menée en avril par l'institut CSA pour les agences W & Cie et Profile PR, qui montre que seize journalistes sur les vingt interrogés ne font «plutôt pas confiance» aux responsables de communication. De leur côté, les communicants attendent des journalistes qu'ils soient «davantage un contrepoids»…

«Même si chacun adopte clairement un parti pris, on a plus besoin les uns des autres qu'on ne le dit. On fait le même métier : raconter des histoires», estime Stéphane Billiet, qui préconise une coopération (bien que le «storytelling» ne se confonde pas avec l'information). Quelle forme pourrait-elle prendre ? «Soit nous allons créer une charte, soit une instance», annonce Stéphane Billiet, qui prévient qu'à la fin de l'année, le Syntec posera «une position de principe».

Envoyer par mail un article

Réconcilier journalistes et communicants

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies