Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

communication

Le Fouquet’s se donne une responsabilité sociale

26/11/2009 - par Lionel Lévy

Les salariés du palace parisien ont participé à des vendanges dont la récolte sera mise aux enchères pour reboiser la forêt des Landes détruite par la tempête de 2008.

Une image est toujours dure à changer. Celle de l'hôtel Fouquet's Barrière est associée au bling-bling depuis que Nicolas Sarkozy y a fêté sa victoire à l'élection présidentielle en mai 2007. «Pourtant nous sommes tout le contraire, assure Éric Boonstoppel, son directeur général. Le luxe aussi peut être raisonné et respectable, et nous le prouvons.»

Les preuves en question? Notamment des certifications environnementales (comme ISO 1401) et de responsabilité sociale (comme SA 8000). Tous les six mois, l'hôtel s'astreint ainsi à l'audit d'un cabinet indépendant sur l'ensemble de sa politique sociale et sur d'éventuelles discriminations liées à l'embauche, à la rémunération, à l'exercice d'une activité syndicale ou encore à l'avancement des carrières.

«Nous mettons tout en œuvre pour que nos salariés se sentent bien», insiste Éric Boonstoppel, quarante-deux ans, dont la carrière au groupe Barrière a commencé en 1993 en tant que veilleur de nuit.

Cohésion des équipes

Chaque mois, une poignée de salariés visite ainsi, le temps d'un week-end, une exploitation agricole ou viticole. Le 3 octobre dernier, une vingtaine d'entre eux (de corps de métiers et de niveaux hiérarchiques différents) ont participé aux vendanges du château de Villegeorge avec les équipes de la viticultrice Marie-Laure Lurton.

«C'était physique mais vraiment sympa, notamment pour la cohésion des équipes», témoigne Marlène Belvalette, responsable des soins du spa de l'hôtel. Des courbatures pour la bonne cause: le 30 novembre, la récolte des vendanges 2009 du château sera mise aux enchères à l'occasion d'une vente dont les bénéfices seront intégralement convertis en arbres à replanter. Trente à quarante hectares de la forêt des Landes devraient ainsi être reboisés.

La direction du Fouquet's Barrière prévoit de reproduire tous les ans une opération similaire.

Envoyer par mail un article

Le Fouquet’s se donne une responsabilité sociale

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.