Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

rémunération

Coup de froid sur les salaires

03/12/2009 - par Lionel Lévy

Les salaires des professionnels du marketing et de la vente n'ont jamais aussi peu progressé qu'en 2009, selon l'étude annuelle Maesina International/Hewitt Associates.

Fini de rire pour les fonctions marketing. Habituées à faire saliver leurs collègues des autres départements de l'entreprise dès qu'il s'agissait de comparer leurs augmentations salariales respectives, elles font désormais figure de parents pauvres.
Selon l'enquête annuelle de Maesina International réalisée en partenariat avec le cabinet Hewitt Associates, leur rémunération globale n'a progressé que de 1% en 2009 (contre 4,4% l'an dernier), alors que dans le même temps celle de l'ensemble des salariés, cadres ou non, a bondi de 2,7%.
Plus d'un tiers des professionnels du marketing ont même vu baisser leur salaire global (c'est-à-dire part variable incluse). Du jamais-vu depuis 19 ans qu'existe l'étude Maesina.

La distribution chouchoute ses marketeurs

«En cette période morose, ces salariés n'ont pas réussi à atteindre leurs objectifs, explique Jean-Michel Azzi, PDG de Maesina. Les managers intermédiaires du marketing ont particulièrement souffert.» Leur rémunération, primes comprises, n'a effectivement pas bougé en 2009. Les directeurs marketing, qui ont bénéficié en moyenne d'une augmentation globale de 0,9%, ne sont pas beaucoup mieux lotis. Finalement, ce sont les juniors des équipes qui s'en sortent le mieux, avec une augmentation moyenne de 2,5% leur permettant tout juste de compenser la hausse des prix – l'inflation devrait être comprise entre 2 et 2,5% en 2009 selon le secrétariat d'État à la Consommation.
Côté secteurs, les laboratoires pharmaceutiques et les entreprises du secteur cosmétique et hygiène sont toujours ceux qui paient le mieux, avec des moyennes de rémunération supérieures de 5% à 10% au marché. Mais la surprise vient de la distribution, qui fait dorénavant partie des secteurs où les marketeurs sont les plus choyés, avec des hausses de rémunération comprises entre 10% et 15%.
Quid des commerciaux? Ils s'en tirent un peu mieux que les professionnels du marketing, avec une augmentation moyenne de leur rémunération globale de 2% (1,8% pour les directeurs, 1,6% pour les managers et 2,5% pour leurs équipes). «Si leur rémunération n'a pas plongé en 2009, c'est sans doute parce que certaines sociétés ont révisé les objectifs commerciaux à la baisse, de peur de voir leurs troupes totalement démotivées», conclut Jean-Michel Azzi.

Envoyer par mail un article

Coup de froid sur les salaires

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.