Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

communication interne

Microsoft offre un écrin à ses salariés

10/12/2009 - par Lionel Lévy

Depuis juillet dernier, l'entreprise informatique a emménagé à Issy-les-Moulineaux dans un bâtiment où tout est conçu pour faciliter le travail des salariés. Visite guidée.

Quiconque visite My Campus, le nouveau siège social Europe-Moyen-Orient-Afrique de Microsoft situé sur les bords de Seine à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), a toutes les chances d'en ressortir impressionné. De l'extérieur, le bâtiment labellisé haute qualité environnementale (HQE) a fière allure. Cette sorte de trimaran géant, entièrement en verre, semble fendre les cieux. Dès l'entrée, le ton est donné, mêlant architecture, convivialité et hautes technologies.
À gauche du hall d'accueil, une cafétéria gratuite pour les visiteurs et les salariés. À droite, un gigantesque mur diffuse des minividéos et des images de synthèse pilotables par quiconque à partir d'un écran tactile interactif. «Ce nouveau siège social est, entre autres, l'occasion de nous rapprocher de nos clients et partenaires et de montrer à tous l'étendue de notre savoir-faire», explique Ghislain Grimm, responsable du projet chez Microsoft.

Appartement témoin présentant les technologies Microsoft, centre de conférences high-tech, multiples espaces de travail: Sur les 34000m2 de locaux, 5000m2 sont réservés aux invités. Microsoft en attend plus de 100000 par an, alors qu'il lui était jusqu'à présent difficile de convaincre prospects et clients, voire candidats à l'embauche, de se rendre dans l'ancien siège social situé à plus de 20 km de Paris, dans la zone industrielle des Ulis (Essonne).

Si Microsoft a déménagé, outre l'aspect vitrine technologique dans une ville investie par les groupes médias, c'est aussi pour ses salariés. «Ils étaient jusqu'alors répartis sur trois sites [Les Ulis, La Défense, Paris], rappelle Étienne Jacques, DRH de Microsoft France. Pour doper la cohésion des équipes et les mettre dans des conditions optimales de travail, il était fondamental de les réunir.»

D'autant que la concurrence avait déjà mis les bouchées doubles. «Lorsque nous entendions parler de certains sièges sociaux, comme celui de Google aux États-Unis, beaucoup d'entre nous pâlissaient d'envie, reconnaît un salarié de Microsoft. Ce n'est plus le cas aujourd'hui.» D'autant que Google France, avenue de l'Opéra à Paris, s'apparente plutôt à un grand appartement témoin.

Consultation des salariés 

L'idée ce nouveau siège social aurait germé en 2005, via un mémo de Bill Gates parlant d'un «new world of work». Objectif: favoriser la créativité, l'autonomie et le bien-être des salariés. Dans le nouveau siège, les espaces s'adaptent donc aux différents modes de travail, individuels ou collectifs, nomades ou sédentaires, formels ou informels. À côté des open-spaces, on trouve ainsi des «box» permettant de s'isoler et des salles de réunion de différentes tailles équipées d'écrans et de détecteurs de présence prévenant automatiquement de la libération des pièces.

«Nous avons voulu que ce déménagement soit un projet d'entreprise et non un projet de la direction, précise Étienne Jacques. Les salariés ont été sollicités, via des concours internes, sur l'environnement de travail qu'ils désiraient avoir. Ils ont pu par exemple choisir une bonne partie du mobilier.»

Résultat: des canapés, des poufs et des tabourets de bar par endroits, une cafétéria à chaque étage, dans lesquelles les salariés peuvent se délasser, consommer gratuitement en-cas et boissons, voire jouer aux jeux vidéo. Sans compter une salle de gymnastique, un service de conciergerie, trois restaurants d'entreprise et des navettes pour se rendre facilement sur le site.

Enfin, les salariés bénéficient d'outils performants. Tous sont équipés en ordinateurs portables, Wifi et voix sur IP, leur permettant de travailler depuis n'importe quel endroit du site. «La règle chez nous, c'est l'autonomie, souligne Étienne Jacques. Si certains restent jouer au baby-foot ou aux jeux vidéo pendant plusieurs heures, ce n'est pas un problème du moment qu'ils remplissent leurs objectifs.» Également à la disposition de tous, un studio d'enregistrement haute définition et un vidéomaton en libre accès, pour soigner par exemple les présentations commerciales. Une chaîne interne alimente parallèlement un réseau de 120 écrans à l'intérieur du siège.

Chouchoutés, les salariés de Microsoft? «Certes, ce nouveau site est une réussite. Mais parallèlement, les salaires ont été gelés alors que nos résultats ont été excellents en France», tempère l'un d'eux. Sans parler de l'annonce récente d'un plan de licenciement touchant 5800 salariés de Microsoft dans le monde. Bien que la direction France ne cesse de répéter qu'il ne concerne pas les équipes de l'Hexagone, certains ne peuvent s'empêcher d'être inquiets. Malgré leurs écrans et leur écrin.

Envoyer par mail un article

Microsoft offre un écrin à ses salariés

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.