Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Portrait

Thierry Petit (Showroom privé), universal soldeur

30/10/2015 - par Gilles Wybo

A l'occasion de l'introduction en Bourse de Showroom privé, revoici le portrait de son PDG, Thierry Petit, paru dans nos colonnes en juin 2012.

Les petits soldeurs de la plaine Saint-Denis (93) sont devenus des vétérans. Pendant des décennies, des acheteurs issus de toute la France, venaient ici, avec leurs camionnettes, s'approvisionner en stocks d'invendus, avant de repartir les écouler dans des magasins de province.

Voilà d'ailleurs la raison d'être de deux acteurs historiques installés à 500 mètres l'un de l'autre: d'un côté Vente privée, de l'autre France Export, qui a donné naissance en 2006 à Showroom privé.

Les soldeurs ont basculé sur le Web dans les années 2000, mais la concurrence est toujours aussi acharnée entre le géant, Vente privée (plus d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2011), et son challenger, Showroom privé (180 millions en 2011, 250 millions visés en 2012).

Thierry Petit, entrepreneur du Web, a cocréé Showroom privé avec les frères Dayan, qui détenaient France Export. Le déstockeur revendique aujourd'hui la place de numéro deux en Europe, avec une présence en Espagne, en Italie et aux Pays-bas. Et il connaît une très forte croissance: il compte 450 salariés et va recruter 180 personnes cette année dans des métiers aussi divers que le marketing, les ventes, la traduction, la photographie...

 

Séduire les marques

A la tête de cette ruche du e-commerce, Thierry Petit a une obsession: rester agile, ultraréactif. «C'est notre raison d'être, notre force, il faut garder cela: acheter un lot est un métier d'opportunité», explique-t-il. Il en a fait un leitmotiv: «Il m'est arrivé de me tromper dans les embauches, en prenant des gens plus expérimentés issus de grands groupes et qui voulaient imposer trop de process, sources de lenteur.»

Cette souplesse a aussi permis à Showroom privé de rafler des lots à Vente privée. «Comme nous sommes les challengers, c'est à nous de séduire les marques. Cette flexibilité doit rester un atout.» Le manager s'applique la règle à lui-même, en se faisant le chantre des réunions éclair: «Quand il y a un problème à régler, je peux organiser un point sur le champ.»

Thierry Petit est un patron parfois un peu trop stressé. «Il est très investi dans son projet, sait où il veut l'emmener, est sous tension 24 heures sur 24, quitte à être un peu sec et désagréable», dit son ancienne collaboratrice Hortense Blondel, aujourd'hui «country manager» France de StylistPick. Un patron, aussi, qui sous-estime l'importance de la communication, selon ses collaborateurs: il improvise souvent quand il s'agit de présenter de nouvelles idées ou recrues.

Mais il accorde facilement sa confiance et délègue sans problème. «Il nous ouvre la voie, nous implique dans ses objectifs et nous donne beaucoup d'autonomie», juge Hortense Blondel. Ce que complète Amandine Perot, directrice marketing de Showroom privé: «Il a vraiment envie d'avancer et créé une dynamique assez saine dans les équipes.»

Depuis septembre 2011, le soldeur a lancé la première offensive publicitaire de son histoire: une campagne print conçue par l'agence Leg, déclinée à la télévision et à la radio, qui a coûté 4 millions d'euros. L'objectif: gagner la bataille de la notoriété et atteindre 500 millions d'euros de chiffre d'affaires dans cinq ans.

 

Son parcours en bref

 

1997. Diplômé de l'Institut national des télécommunications d'Evry.
1997. Directeur de projet de l'agence Planète interactive, puis directeur marketing de la SSII Brainsoft.
1999. Création de Toobo.com, comparateur de prix, revendu 15 millions d'euros en 2000 à Europ at Web.
2002. Dirigeant du magazine Mouvement (théâtre, art contemporain).
2004. Tour du monde pendant 22 mois.
2006. Création de Showroom privé.

2010. Levée de 37 millions d'euros auprès du fonds américain Accel Partners.

Envoyer par mail un article

Thierry Petit (Showroom privé), universal soldeur

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.