Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Emploi : la manne des télécoms durera-t-elle?

27/02/1998

Les années 80 avaient été portées par l'informatique. Depuis deux ans, ce sont les télécommunications qui servent de locomotive au marché de l'emploi. Selon une étude d'Euro RSCG Futurs, consacrée à l'emploi dans le high tech, 15000 à 20000 postes supplémentaires d'ingénieurs seraient créés d'ici à l'an 2000. Cegetel compte porter son effectif global de 4000 salariés en 1997 à 6000 à fin 1998. Bouygues Telecom prévoit de passer de 3100 à 4200 collaborateurs, quand France Télécom annonce avoir recruté 6000 jeunes en 1996-1997 et en intégrera 2000 autres en alternance en 1998. Et ce ne sont pas les seuls.«Une quinzaine d'opérateurs sont déjà présents sur le marché, parmi lesquels des Américains et des Britanniques qui sont en train de s'installer en France,rappelle Thierry Guibaud, directeur associé du cabinet de recrutement Humblot-Grant Alexander, en charge du secteur high tech.Sans compter les équipementiers et les constructeurs de réseaux». Même si, pour les opérateurs français, les recrutements les plus nombreux ont déjà eu lieu en 1996 et en 1997, l'appel d'air en termes d'emploi reste énorme. Le secteur attire, car«c'est un marché d'équipement ouvert sur le grand public»,remarque Thierry Guibaud. Cegetel reçoit 10000 candidatures par mois; Bouygues Telecom, de son côté, en a recensé 50000 l'an dernier. Malgré cet afflux de volontaires, les recrutements ne sont pas si simples à mener, d'autant que le turn-over est faible.«Le marché est très concurrentiel, toutes les sociétés recherchent les mêmes profils. Finalement, nous devons faire face à une situation de pénurie»,explique Élisabeth Thomas, consultante en charge du secteur high tech du cabinet de recrutement François Sanchez Consultants. À tel point que les stages des étudiants sont très souvent avalisés comme de véritables expériences professionnelles.

Commercial stratégique

Pour parfaire les compétences de leurs recrues, Cegetel a même monté une école interne, baptisée Campus Quartz, tandis que Bouygues Telecom affirme consacrer 10% de sa masse salariale à sa politique de formation. Malgré cela, la surenchère des salaires n'est pas encore très significative. La médiane du secteur se situe pour des débutants entre 190000F et 210000F par an pour un bac+4 ou 5, et entre 120000F à 125000F pour un bac+2. Si la grande majorité des recrutements concerne encore les professions techniques (informaticiens, ingénieurs et techniciens), d'autres métiers, tels les postes commerciaux ou marketing, sont aussi à pourvoir. Pour Jérôme Barbier, responsable du département gestion des ressources humaines de Bouygues Telecom, ces métiers sont aujourd'hui stratégiques.«La force d'une entreprise de services tient dans sa créativité en marketing.»Des recrutements en marketing services et communication sont actuellement en cours, pour lesquels une telle compétence est demandée. Aujourd'hui en plein boom et encore dopées par le passage à l'euro et l'incidence de l'an 2000 sur les systèmes informatiques, les nouvelles technologies offriront, pour quelques années encore, de bonnes perspectives d'emploi. Pendant combien de temps? Les avis sont partagés. Une dizaine d'années pour les plus optimistes, comme Élisabeth Thomas. Pas plus de cinq pour Thierry Guibaud, qui estime le marché déjà organisé au niveau mondial. Probablement moins pour Françoise Bigot, responsable du recrutement chez Cegetel:«Les recrutements seront plus mesurés en 1999».

Envoyer par mail un article

Emploi : la manne des télécoms durera-t-elle?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.