Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Des entreprises dans la Cité

20/10/2000

Pour ses partenaires, elle porte bien son nom.«La Cité de la réussite constitue une formidable opportunité de faire connaître notre marque et nos valeurs à un public de jeunes»,explique Jean-Louis Tronc, directeur de la communication de Du Pont de Nemours en France.«Cet événement est assez unique,ajoute Marion Egal, son homologue chez AT Kearney.Il sort véritablement des sentiers battus.»Créée en 1989, la Cité de la réussite, qui se déroule les 21 et 22octobre à la Sorbonne et dans le Quartier latin, est en effet«un rendez-vous des idées et du dialogue»,pour reprendre l'expression de Jacques Huybrelhts, l'un de ses trois fondateurs. Son principe? Deux cents personnalités du monde des affaires, des sciences, de la culture, de la politique et de la communication viennent débattre, le temps d'un week-end, sur un thème (cette année, l'imagination). Au programme des 58conférences, pas de grand discours mais un jeu de questions-réponses avec un public (30000personnes attendues) composé en majorité de jeunes étudiants.«C'est bien ce qui nous intéresse,insiste Martial Stambouli, directeur de la communication de Maaf Assurances, l'un des partenaires de la première heure.La Cité permet de présenter notre philosophie et nos métiers à un public qui ne nous connaît pas.»Loin d'une démarche purement commerciale, l'événement est utilisé par les partenaires, qui investissent 800000F pour deux ans, comme un outil de promotion de leurs marques, vis-à-vis de leurs clients -«ceux-ci apprécient de déjeuner avec Marek Halter après avoir débattu avec Elie Wiesel»,note Marion Egal - et de possibles futurs salariés.«Il ne s'agit pas de collecter les CV,souligne Mylène Deray, responsable de la marque et de la publicité de Chronopost international.Mais, comme nous recrutons beaucoup parmi les jeunes, il faut qu'ils aient envie de venir travailler un jour chez nous. Il est nécessaire, pour cela, qu'ils appréhendent ce que sont nos métiers.»C'est dans cette optique qu'Alcatel a conçu une opération spécialement destinée aux étudiants. Quatre mille élèves d'écoles d'ingénieurs (diplômés en juin prochain) ont été invités à venir découvrir, dans un «Village» conçu pour eux à la Sorbonne, les métiers du groupe. Ils pourront appréhender les nouvelles technologies maison (ADSL, boucle locale radio) et discuter avec des ingénieurs d'Alcatel.

Améliorer son image

De son côté, AT Kearney a préféré se concentrer sur la préparation de la Cité de la réussite. Des élèves de grandes écoles françaises, mais aussi de Milan, Madrid, Barcelone, Coblence et Amsterdam, sont ainsi venus à Paris pour réfléchir aux questions à poser aux conférenciers.«Nous avons pris en charge l'organisation logistique de l'opération, mais aussi apporté l'aide de nos consultants pour professionnaliser l'aspect questions et élever ainsi le débat»,explique Marion Egal. Une façon de montrer son savoir-faire et d'améliorer son image auprès des grandes écoles concernées.

Envoyer par mail un article

Des entreprises dans la Cité

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.