Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Comment devenir journaliste.com

03/11/2000

Les créateurs de sites d'information en ligne ont enfin compris qu'ils pouvaient mener leurs réflexions avec des journalistes multimédias». Laurent Castelot, co-gérant de Zinzolin, agence spécialisée en production audiovisuelle et multimédia, a eu du flair: il y a cinq ans, il s'est lancé dans un DESS (Diplôme d'études supérieures spécialisées) de gestion des technologies de l'information. Le Centre universitaire d'enseignement du journalisme (Cuej), à Strasbourg, venait de mettre au point le premier diplôme d'école de journalisme dédié à l'apprentissage de l'information en ligne. «Je ne suis pas devenu un spécialiste du multimédia, mais j'en ai appris assez pour suivre un projet de A à Z et pour répartir les tâches au sein d'une équipe», confie-t-il. Orientée traditionnellement vers la presse écrite, la radio ou la télévision, la formation des huit écoles de journalisme reconnues par la profession en France s'est mise en phase avec les attentes des médias et de leurs nouvelles rédactions en ligne. En 1995, le Cuej a ainsi ouvert la voie avec son DESS, mais aussi en permettant un accès libre à Internet assorti d'une formation à la recherche sur le Net pour chacun de ses 110étudiants. «Le monde d'Internet doit faire partie de la culture générale de tous les journalistes, indique Alain Chanel, directeur du Cuej.Le métier émergent d'éditeur mobilise des compétences en son, en vidéo et en texte. Il ne s'agit pas de former des techniciens, mais d'apprendre à hiérarchiser la place de chaque média dans une nouvelle déclinaison de l'information.»

Un créneau porteur

À Paris, le Centre de formation des journalistes (CFJ) offre à ses 45étudiants la possibilité de choisir une spécialisation multimédia depuis 1999 (9semaines en fin de deuxième année). Sept étudiants l'ont sélectionnée dans la première promotion.«Ils sont tous casés, certains ont même refusé plusieurs CDI»,rapporte Michel Sarazin, directeur du CFJ, qui note un regain d'intérêt des médias non journalistiques pour ces jeunes diplômés. À l'École supérieure de journalisme (ESJ) de Lille, la spécialisation multimédia (7semaines) est couplée avec la formation ciblée sur les agences de presse.«Les deux métiers partagent les mêmes contraintes de travail à chaud de l'information», explique Soizic Bouju, directrice des études. L'année dernière, 15étudiants sur 56 ont retenu cette option.«Je n'ai pas observé un rush vers les carrières dans les rédactions en ligne,tempère-t-elle.Le multimédia effraie encore les débutants, qui craignent d'être employés au desk, sans possibilité d'aller sur le terrain». Les écoles de Paris, Lille et Strasbourg développent toutes des ambitions éditoriales autour du travail de leurs cyberjournalistes. Au CFJ, un site consacré aux élections américaines sera mis en ligne dans la nuit du 7novembre. L'ESJ propose des dossiers thématiques trimestriels et produira un pastiche d'un site connu en fin d'année. À Strasbourg enfin, le Cuej lancera fin novembre un magazine sur l'actualité régionale d'Internet.

Envoyer par mail un article

Comment devenir journaliste.com

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.