Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Dans la jungle des sites d'emploi

16/02/2001

Les petites annonces suscitent aujourd'hui beaucoup moins de CV qu'il y a quelques années. Quant aux candidatures spontanées, elles se font rares. Il faut donc explorer de nouvelles voies pour ne pas être pris de court.»Cette remarque du directeur des ressources humaines (DRH) d'un grand groupe de presse résume le sentiment général et explique en partie le succès rencontré par Internet dans les processus de recrutement. Selon une enquête TMP-AdComms, plus de la moitié des DRH utilise en premier lieu les sites d'emploi pour«élargir les sources de candidatures». Seul problème pour eux, la tâche est rendue difficile par le nombre de sites: entre 250 et 400 selon les estimations. Résultat, 90% d'entre eux reconnaissent être«plus ou moins certains d'avoir fait le bon choix en termes de sites d'emploi». Pour se rassurer et valider leurs décisions, certains se retournent alors naturellement vers leurs agences conseils en communication en ressources humaines, comme ORC, Media System (Publicis), Euro RSCG Futurs ou TMP-AdComms, qui ont élargi leur savoir-faire en conseil et achat d'espace de la presse à Internet. Leurs interrogations portent avant tout sur l'efficacité des sites (32% des réponses), leur notoriété (29%) et les tarifs (27%), mais ils demandent également des renseignements sur le profil des visiteurs et la spécialité de chaque site. Une exigence bien marquée car les plus gros sites (Cadresonline, Monster, Jobline, emailjob, l'Apec, Stepstone, Cadremploi, etc.) ne répondent pas à toutes leurs attentes. Dans certains secteurs ou pour certaines fonctions, les sites de niche restent incontournables. Qui pourrait penser que l'une des références pour les métiers du numérique et du multimédia est ina.fr, le site de l'Institut national de l'audiovisuel, qui propose 1200 à 1700annonces en ligne? Ce n'est pas un hasard si le groupe Télérama s'y associe: son site développera ses fonctionnalités (alertes, newsletters, etc.) et les accompagnera d'un environnement éditorial. C'est pour répondre à cette attente que TMP-AdComms vient de concevoir un outil de médiaplanning ad hoc.«Baptisé tmpwservice, cet extranet, que l'on installe chez nos clients, propose à la fois un annuaire de 320sites d'emploi, un moteur de recherche qui, à partir du profil de candidats retenu, donne les sites les plus adaptés pour ce recrutement, et un baromètre fournissant des comparatifs, en termes de performances, des principaux sites»,explique Daniel Prin, directeur général de l'agence en France. En quelques simulations, le DRH peut ainsi construire sa campagne de recrutement, en sachant à tout moment quel sera son coût et son impact. S'il le souhaite, il peut également poster directement sa petite annonce sur les sites retenus.«Nous prenons alors en charge tous les aspects techniques, y compris l'achat d'espace»,affirme Daniel Prin. Une façon d'éviter que les DRH passent leurs annonces en direct, sans intermédiaire.

Envoyer par mail un article

Dans la jungle des sites d'emploi

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.