Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

La PQR défend ses petites annonces

09/03/2001

Le groupe Centre-FranceLa Montagnepoursuit sa politique de développement des petites annonces emploi sur Internet, avec la création, en février, de centremploi.com. Ce site, émanation des quotidiens du groupe (La Montagne,Le Populaire du Centre,Le Berry RépublicainetLe Journal du Centre), est axé sur l'actualité économique locale. Intitulé «Tout l'univers de l'emploi», il propose une page «Communication et emploi», des rubriques de conseils pratiquesou de présentation des entreprises, etc.«Avec un investissement relativement réduit, nous avons voulu créer un site axé sur le service et la proximité, visant à nous démarquer des sites nationaux,explique François-Xavier Bijon, le responsable du projet.Nous savions qu'il y avait un manque sur la zone géographique.»Résultat, en l'espace d'un mois,«centremploi.fr a enregistré 80000pages vues et 14000visiteurs», affirme François-Xavier Bijon.

Se fédérer pour survivre

L'initiative de Centre-France La Montagne n'est pas innocente. En 1999, les recettes publicitaires des quotidiens régionaux ont représenté 6,1milliards de francs, dont 1,7milliard pour les petites annonces. Les éditeurs ont tout naturellement craint de voir s'enfuir une part du gâteau vers les sites Internet d'emploi dont le nombre est estimé aujourd'hui entre 250 et 400. Pour Christian Jegourel, directeur des opérations de France PA, la filiale créée en septembre 1999 de dix-sept groupes de presse régionaux, soit vingt-trois titres (L'Alsace,Le Dauphiné Libéré,Les Dernières Nouvelles d'Alsace,Midi Libre,Nice Matin,La Montagne, etc), l'initiative est née d'un constat simple:«Aux États-Unis, entre 1998 et 1999, on commençait à percevoir une diminution du chiffre d'affaires des petites annonces en volume du média papier par un glissement vers Internet. Il s'agissait de pertes sèches. En revanche, dans les pays où les quotidiens avaient réagi en se fédérant, ils ont récupéré des parts de marché». Avec France PA, démarche dite syndicale, la PQR crée un site national, accessible uniquement via le site de chaque quotidien adhérent. Il s'agit d'une base de données harmonisée proposant 250000annonces en ligne. Autre démarche syndicale: le GIE Plein Emploi, né en 1994 d'un partenariat entreLa Voix du Nord,Le Télégramme,Le Courrier PicardetLe Républicain Lorrain, est à l'origine de plein-emploi.fr. Ce site multirégional vise à«développer l'offre d'annonces sur le support papier et à le valoriser», explique Bernard Molle, responsable du développement multimédia deLa Voix du Nord. Une fois par semaine, chaque titre publie une sélection de résumés d'annonces de tous les autres, renvoyant au site Internet, lequel diffuse la totalité des petites annonces des quotidiens. Tous les besoins sont quadrillés. Entre les sites nationaux, interrégionaux ou purement régionaux (sur le site de chaque journal), on ne s'adresse pas aux mêmes clients. Du recyclage intelligent.

Envoyer par mail un article

La PQR défend ses petites annonces

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.