Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Quand le recrutement devient événementiel

30/03/2001

Mercredi 14mars. Au rez-de-chaussée de l'immeuble Balzac de La Défense, nouveau siège de CSC Peat Marwick en France, le rythme des allées et venues n'a rien d'habituel. Vêtus de costumes-cravates ou de tailleurs, de nombreux jeunes gens attendent sagement de pouvoir s'inscrire aux différentes conférences organisées tout au long de la journée. Certains s'intéressent à la voiture communicante, d'autres sont plus attirés par l'e-learning ou par le rôle des technologies dans le lancement d'un e-broker. Mais tous n'ont qu'un but: rencontrer des salariés de CSC, pour mieux connaître l'entreprise, et discuter avec ses responsables de ressources humaines afin d'évoquer avec eux les possibilités d'embauche.«Nous envisageons de recruter cette année quelque 600personnes,explique Jacques Cellard, vice-président de CSC Peat Marwick France.Pour y arriver, nous devons employer les grands moyens.»D'où l'organisation, plusieurs fois dans l'année, de «Rencontres Emploi» de ce type, sur des problématiques à chaque fois différentes.

Imagination sans limites

L'exemple de CSC Peat Marwick n'est pas isolé. Devant leurs difficultés pour recruter, parfois beaucoup et rapidement, les entreprises doivent faire preuve d'imagination. La petite annonce n'a certes pas été abandonnée, mais elle n'est plus le seul moyen de toucher le candidat potentiel. Il n'est plus rare, aujourd'hui, d'utiliser les grands médias -presse, radio, affichage- ou des opérations hors-médias pour des campagnes publicitaires de recrutement. Sur les conseils de l'agence Guillaume Tell, CSC Peat Marwick a d'ailleurs annoncé sa journée du 14mars sur BFM et Europe2.«Mais la grande nouveauté de l'an 2000 a été le recours, de façon très sensible, à l'événementiel»,précise Bernard Ronsin, président de l'Association des conseils en communication pour l'emploi (ACCE). Journées portes ouvertes, séminaires de formation, voyages, opérations de relations publiques: l'imagination des agences et des directions des ressources humaines n'a pas de limites. Des lieux prestigieux, comme le Stade de France, l'Arche de La Défense ou la tour Eiffel, sont très prisés pour ces grands shows.«Ils marquent les esprits,assure Nathalie Ezerzer, PDG de Lipton Informatique Conseil, qui a organisé, le 10janvier dernier, une «Journée Découvertes» à la Tour Eiffel. Ce jour-là, 500informaticiens - qui avaient tous postulé chez Lipton au cours des trois années précédentes - sont venus rencontrer les dirigeants et les clients de la société, dans le cadre de conférences et de rendez-vous informels. Deux mois et demi plus tard,«dix d'entre eux ont déjà signé un contrat chez nous et cinq autres s'apprêtent à le faire»,affirme Nathalie Ezerzer, qui ne cache pas avoir«dépassé ses objectifs».Non seulement elle a déniché les salariés qu'elle souhaitait, mais elle a sensiblement amélioré son image, tant en interne que vis-à-vis de ses clients. Pas mal pour une opération qui ne lui a coûté que 400000francs!

Envoyer par mail un article

Quand le recrutement devient événementiel

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.