Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

La formation en ligne est une révolution

20/04/2001

Spécialiste en formation, conseils en ressources humaines et recrutement, le groupe Cegos a vu son chiffre d'affaires progresser de 50% en trois ans, pour dépasser le milliard de francs en 2000. Une croissance qui devrait se poursuivre avec l'émergence des nouvelles technologies, estime Jacques Coquerel, président du directoire. Ressentez-vous le retour en grâce des ressources humaines dans l'entreprise? Jacques Coquerel. La fonction ressources humaines s'est profondément transformée récemment. Après avoir été chargés de la sale besogne pendant les années de crise, les directeurs de ressources humaines ont vu leur mission changer. Ils font actuellement un come-back impressionnant, car les directions générales se sont rendu compte que leur avantage concurrentiel réside dans les compétences de leurs salariés. Recruter ne suffit pas, il faut aussi fidéliser son personnel. Que conseillez-vous à vos clients dans ce domaine? J.C. Ils peuvent jouer sur plusieurs facteurs: les rémunérations, l'intérêt du travail ou la qualité de vie dans l'entreprise. Dans le groupe Cegos, nous proposons par exemple à nos salariés des services de pressing, de lavage de voitures ou de garde d'enfants. Mais le plus important, à mon sens, est d'offrir la possibilité de bâtir un véritable parcours professionnel, tant en termes d'opportunités de carrière que d'acquisition de compétences. Il s'agit là d'une logique de troc, dans laquelle l'entreprise garantit à son personnel un apprentissage, sur le plan professionnel comme sur le plan personnel, en échange de sa fidélité. Sur le plan personnel? J.C. Le marché du développement personnel croît très fortement. Les stages de formation destinés à mieux s'exprimer, mieux écrire, voire à apprendre des langues, ont enregistré chez nous une hausse de chiffre d'affaires de 40% l'an dernier. Quels sont les autres secteurs porteurs? J.C. Les formations liées à Internet, notamment comment rechercher une information sur le Web ou comment assurer une veille concurrentielle, sont très demandées. Tous les cursus concernant le management rencontrent également beaucoup de succès, car les entreprises sont conscientes de la nécessité d'améliorer la formation de leur personnel. Dans ce domaine, la nouveauté réside dans l'utilisation des nouvelles technologies, qui permettent d'alterner phases de présence et de distance. Aujourd'hui, la logique va vers davantage d'individualisation des formations. La formation en ligne prendra-t-elle le pas sur la formation classique? J.C. En permettant d'élaborer des formations moins chères plus rapidement, les nouvelles technologies vont modifier un marché de la formation extrêmement dispersé. Objectivement, c'est une vraie révolution qui se prépare. Nous allons d'ailleurs assister, dans les années à venir, à l'arrivée de nouveaux acteurs, issus du monde de l'édition, des SSII, voire des câblo-opérateurs. Mais la formation dite classique a encore de beaux jours devant elle, car elle répondra toujours à des besoins précis. Les nouvelles technologies permettent avant tout de répondre à des attentes qui n'étaient pas satisfaites dans le passé: selon moi, elles devraient représenter 15 à 20% de notre activité dans les trois ans à venir. Où en sont les discussions sur l'instauration d'un droit individuel de formation? J.C. Nous en sommes encore au stade des débats.

Envoyer par mail un article

La formation en ligne est une révolution

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.