Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Coup de frein sur les annonces d'emploi

05/10/2001

Le marché des petites annonces de recrutement des cadres et dirigeants subit un net coup de frein. Sur les quatre semaines du mois de septembre 2001,Le Figaro,Le Monde,L'ExpressetL'Usine nouvelle, les quatre poids lourds du secteur, sont affectés dans les mêmes proportions, pour environ un tiers de leur pagination.« Le ralentissement que nous avons annoncé en avril est effectif », indique l'Association pour l'emploi des cadres (Apec) dans sa note de conjoncture de septembre, en prévoyant, pour 2001, un volume de 88 000 offres pour la presse, soit un niveau égal à celui de 1999.

Interrogations sur la croissance, soubresauts de la Bourse et attentats de New York ont douché les bonnes intentions des recruteurs.« Nous sommes entrés en récession en avril et mai », constate Éric Dufour, directeur des annonces classées deL'Express. Après un premier trimestre 2001 plutôt bon, l'hebdomadaire a connu un inversement de tendance et la baisse s'est encore accélérée en juillet-août.« Le mois de septembre est moins mauvais que je ne le redoutais », nuance Éric Dufour. ÀL'Usine nouvelle, Georges Marécaux, directeur des annonces classées, a vu lui aussi la situation se dégrader crescendo.« La pagination 2001 sera inférieure de 25 % à celle de 2000,précise-t-il.Mais les quatre premiers mois de l'année se situaient en retrait de 5 % seulement, alors que le deuxième semestre devrait reculer de 39 %. »

Crise sur tous les secteurs

La crise affecte toutes les fonctions de l'entreprise et presque tous les secteurs d'activité.Le Figaro, qui domine le marché avec une présence sur tous les types de postes, a réduit ses cahiers emploi de septembre de plus de cent cinquante pages au total. La tendance sur la première semaine d'octobre s'établissait encore à - 38 %. Contacté parStratégies, Philippe Pillière, directeur des petites annonces classées, n'a pas souhaité s'exprimer. Particulièrement puissant sur les postes commerciaux,L'Expressa vu son offre baisser de 25 % sur ces fonctions. Les titres positionnés sur les hautes technologies sont aussi particulièrement touchés.« Nous nous attendons à une forte baisse des revenus liés aux petites annonces », affirme Gérard Adamis, PDG d'IDG Communications France, l'éditeur duMonde informatique, qui table sur un recul de 20 % de son chiffre d'affaires emploi. En septembre,Le Monde, très présent sur les cadres dirigeants, recule de 34 % en pagination.

Pour autant, personne ne redoute pour l'instant l'effondrement du marché. Certains ont ainsi compensé en partie le trou d'air par des hausses de tarifs. Surtout, l'année 2000, qui sert de point de comparaison, était particulièrement exceptionnelle.« Je n'ai pas de mémoire d'une aussi bonne année,précise Georges Marécaux.Nous sommes aujourd'hui au niveau de 1999, qui était déjà un très bon cru. »Même analyse àL'Express, qui s'attend à une baisse de 20 % de son chiffre d'affaires lié à l'emploi en 2001.« L'inertie du marché ne laisse rien augurer de bon au premier trimestre 2002, et le deuxième ne sera pas brillant non plus du fait des élections,poursuit Éric Dufour.En septembre, en revanche, les affaires pourraient reprendre. »De quoi envisager une année 2002 au moins au niveau de 2001.

Envoyer par mail un article

Coup de frein sur les annonces d'emploi

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W