Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Opération séduction chez Michelin

22/02/2002

Michelin reprend l'offensive. Après avoir fait la une de l'actualité ces deux dernières années, à cause d'un plan social coïncidant avec une hausse de ses profits, puis de difficultés à boucler son accord sur les 35 heures, enfin de la signature, contestée en interne, d'une convention de cessation d'activité (CCA) pour 4 900 salariés de plus de 57 ans, le groupe manufacturier revient sur le devant de la scène en annonçant l'embauche, en 2002, d'un millier de personnes (cadres et ouvriers) en France.« Dans le contexte économique actuel, cela mérite d'être noté »,souligne Serge Lafon, directeur du recrutement du groupe. Certes, une partie de ces embauches est liée à l'accord sur les 35 heures et à la convention CCA, mais« les trois quarts sont nécessaires pour assurer la croissance de nos activités »,indique Serge Lafon.

Un concours d'innovation réservé aux étudiants

Conscient de souffrir d'une image vieillotte, Michelin veut séduire les futurs jeunes diplômés, qui doivent représenter 60 % des embauches. Trente-cinq « campus manager » portent la bonne parole dans les écoles supérieures et les universités, en écoutant les attentes des étudiants et en répondant à leurs questions sur l'entreprise via, au besoin, des visites de sites.« Il faut leur donner envie de travailler chez nous, en leur montrant que nous ne sommes pas qu'un simple fabricant de pneus,explique Serge Lafon.Nous sommes aussi, et avant tout, une entreprise de haute technologie dotée de centres de recherche de tout premier plan. »

Pour y parvenir, le groupe lance, avec TBWA Corporate, un concours d'innovation où des étudiants doivent imaginer des projets du futur sur les thèmes de l'environnement, des véhicules utilitaires et commerciaux, du pneu communiquant et de la mobilité. Baptisé Innova 2021, il oppose pendant six mois huit équipes de dix étudiants. L'occasion pour Michelin de mettre un pied dans les écoles : pour certaines d'entre elles, Innova 2021 a été intégré comme un élément à part entière du cursus pédagogique.

Ce concours est aussi l'occasion de présenter aux étudiants le processus de recrutement de l'entreprise. Une méthode formatée qui passe, après un premier tri des candidatures (1), par un entretien de sélection, puis par une journée d'entretiens individuels. Cette étape débouche, dans 60 % des cas, sur une proposition d'embauche. S'il l'accepte, le futur salarié doit alors obligatoirement passer par une période d'initiation, comprenant un stage ouvrier de trois semaines sur une chaîne de fabrication de pneus, et par une tournée des différents services de la société. Ce n'est qu'à l'issue de cette phase qu'il rejoint son propre poste.

(1) Michelin reçoit près de trente mille CV par an, dont la majeure partie sur son site : michelin-emplois.com.

Envoyer par mail un article

Opération séduction chez Michelin

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.