Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Les Français veulent réussir... leur vie

11/10/2002

Journées de quinze heures, salariés corvéables à merci et plans de carrière tracés à l'avance font désormais partie du passé. Les études récentes démontrent que les Français ont perdu leurs illusions face au monde du travail.« Ils attachent de plus en plus d'importance à la réussite de leur vie personnelle,constate Éric Denaiffe, directeur général de l'agence de communication en ressources humaines ORC, qui vient de publier son baromètre annuel sur les cadres et l'entreprise.Ils reviennent aux valeurs sûres, comme la famille ou le réseau d'amis. »77 % des cadres ayant répondu au questionnaire en ligne placent l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée au premier rang de leurs aspirations.« Dans " vie professionnelle ", il y a un mot intéressant, c'est le mot vie »,explique l'un d'entre eux.

S'épanouir au travail

Mais attention, prévient Olivier Daufresne, directeur du pôle Mesure des médias d'Ipsos Médias,« cela ne veut pas dire que leur vie professionnelle passe au second plan ». Selon le volet Gestion de carrière de l'étude La France des cadres actifs (FCA), l'intérêt du travail constitue même leur première motivation en matière de recherche d'emploi, devant le niveau de rémunération et la situation géographique. Mais les candidats ne sont plus prêts à tout pour obtenir un poste. À la grande surprise des chasseurs de tête, ils demandent souvent, dans un entretien d'embauche, à rencontrer leur futur responsable hiérarchique, voire l'équipe avec laquelle ils seront amenés à travailler. Apparue en pleine euphorie des années 1998-2000,« cette tendance se poursuit aujourd'hui alors que la situation n'est pas forcément favorable »,s'étonne Christel de Jessy, présidente d'Évolutions, un cabinet spécialisé dans le conseil et le recrutement. Le baromètre ORC ne dit d'ailleurs rien d'autre en évoquant une forte attente de management de proximité.« Les salariés veulent de l'entreprise un comportement loyal et honnête,insiste Éric Denaiffe.Ils recherchent un univers sécurisant et stimulant pour s'épanouir. »

En fait, c'est la vision de la carrière qui a véritablement changé ces dernières années.« À une approche verticale, où la progression était très hiérarchique, a succédé une approche horizontale, dans laquelle c'est la succession d'expériences différentes qui constitue une carrière »,souligne Jacky Chatelain, directeur général de l'Association pour l'emploi des cadres (Apec). Un cadre peut ainsi diriger un service pendant trois ou quatre ans, puis gérer un projet faisant appel à des compétences transversales, avant de prendre un congé formation ou une année sabbatique, devenir consultant indépendant, et enfin retourner pointer en entreprise. Selon l'étude FCA, 65,1 % des cadres ont ainsi changé de contexte professionnel (métier ou secteur d'activité) depuis le début de leur carrière et 32 % ont déjà connu une interruption dans leur vie professionnelle, que ce soit à leur initiative ou pour des raisons économiques. Une proportion qui ne devrait que croître dans les années à venir.

Envoyer par mail un article

Les Français veulent réussir... leur vie

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.