Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Quand la publicité rencontre les RH

11/04/2003

Acte 1 : « Vous l'avez bien cherchée et vous ne l'avez pas encore trouvée... ». Acte 2 : « D'après votre description, on a aperçu votre Susan dans une grande agence parisienne. Elle serait sur le point de tout quitter pour vous rejoindre. » C'est avec ce teasing, adressé par e-mail à deux cent cinquante directeurs de création, PDG, directeurs généraux et directeurs associés d'agences, que Sylvie Toubol Truong et Yamina Moukah ont créé, début janvier, Cherche Susan désespérément, cabinet conseil en ressources humaines spécialisé dans les métiers du marketing et de la communication.« C'est une stratégie de lancement publicitaire, qui tranche avec l'approche habituelle des prestataires de ce marché,reconnaissent-elles.Il nous fallait intriguer pour forcer le barrage des assistantes lors de la relance téléphonique. »

Présentation percutante

Visiblement, le procédé est efficace, puisqu'elles ont multiplié les rendez-vous - deux à trois par jour depuis la mi-janvier,« tant dans notre réseau qu'avec des gens que nous ne connaissions ni d'Ève ni d'Adam ».Là encore, la présentation se veut percutante, avec une mise en avant des connaissances terrain des deux consultantes :« Quand vous avez mal aux dents, vous n'allez pas chez le généraliste mais chez le dentiste,soulignent-elles, par exemple.Si vous recherchez un directeur de clientèle, un planneur ou un créatif, faites appel à un cabinet spécialisé. »

Chez Cherche Susan désespérément, le client remplit tout d'abord un « guide du brief » pour identifier ce qu'il recherche précisément,« pas simplement un intitulé de poste, style chef de publicité ».Ensuite, le candidat subit une batterie de tests et de jeux de rôle tendant à vérifier ses connaissances professionnelles et à connaître son mode de fonctionnement intellectuel. Enfin, est proposé « un suivi d'intégration » pendant plusieurs mois après le recrutement,« pour sécuriser l'agence, mais aussi le candidat ».Une méthodologie qui plaît : Venise, Les Hémisphères, Toscane et ID Communes ont déjà fait appel au cabinet.

Cherche Susan désespérément peut aussi préparer, en interne, les équipes à une fusion, remotiver les salariés après un plan social ou réaliser des audits sociaux. Organisation, profil des équipes, perception de la culture en interne, points forts/points faibles, conformité du projet d'agence, style de management, gestion de carrière, rémunération, tout est passé au crible.« Un collaborateur qui va bien est meilleur, plus rentable, et devient un porte-parole pour l'agence,souligne Sylvie Toubol Truong.Il est donc important, même si c'est parfois douloureux, de se préoccuper du climat interne, surtout en période de crise. »Dans ces conditions, la création d'un cabinet spécialisé en ressources humaines dans une conjoncture difficile n'est finalement pas si aberrante. Au contraire.« D'autant que ces audits ne se limitent pas à des constats théoriques,conclut Sylvie Toubol Truong,ils aboutissent à des solutions concrètes. »

Envoyer par mail un article

Quand la publicité rencontre les RH

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies