Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Marketing et ventes: début d'année terne

19/06/1998

La reprise économique sera-t-elle perceptible en termes d'emploi? Incontestablement, semble répondre l'Association professionnelle des conseils d'entreprise pour la recherche de dirigeants (Aprocerd) opérant par approche directe en France, qui réunit 14membres réalisant plus de la moitié du chiffre d'affaires de ce secteur, et auxquels deux autres cabinets associent leurs données sur l'évolution du marché. Pourtant, le premier indice publié fait plus que masquer cet optimisme. Le nombre de missions recensées sur le premier trimestre 1998 est en légère baisse: -4% par rapport au trimestre précédent, et -9% par rapport aux trois premiers mois de 1997.«Ces chiffres sont surprenants et peu significatifs»,s'étonne Jackie Tod, responsable du cabinet Rossignol&Tod Associés et présidente de l'Aprocerd,«parce que tous les cabinets sont très occupés actuellement. Ils marquent peut-être une baisse ponctuelle, d'autant moins significative qu'elle joue sur des petits volumes puisque 291 missions ont été analysées. Mais nous sommes tous confiants, 20% des cabinets interrogés se montrent même optimistes, alors qu'ils n'étaient que 7% au trimestre précédent. Car quand l'économie se porte bien, le recrutement répercute généralement cette bonne santé».Autre indicateur de cette amélioration, selon Jackie Tod:«Les sociétés américaines et anglaises, aujourd'hui très dynamiques en France, n'investiraient pas autant si elles n'anticipaient pas une évolution favorable de l'économie française.»C'est incontestablement l'informatique qui tire l'emploi, puisque le nombre de missions concernant la seule fonction de directeur de l'informatique a doublé par rapport au trimestre précédent. Deux raisons justifient cet engouement:l'arrivée de l'Euro et le passage à l'an 2000.«Sur ce secteur, le dynamisme est exceptionnel»,s'enthousiasme Jackie Tod, en précisant que les salaires y sont également nettement en hausse, contrairement à la stabilité enregistrée partout ailleurs. Autre secteur dynamique: l'industrie, où le nombre des fonctions de direction traitées par ces cabinets progresse de 56% sur une année, et de 2% par rapport au dernier trimestre 1997.

Pas encore de créations de postes

A l'inverse, les fonctions de direction commerciale/marketing/ventes, qui représentent 23% de l'ensemble des missions, accusent une baisse de 20% par rapport au trimestre précédent et de 10% par rapport aux trois premiers mois de l'année 1997.«La seule explication plausible est que pour ces postes, nos missions concernent surtout des remplacements et pas encore des créations de postes»,analyse Jackie Tod. Les postes de direction de ressources humaines poursuivent leur croissance en 1998, en augmentation de 14% par rapport au trimestre précédent. Rien de comparable à la chute enregistrée sur les métiers de la banque et des assurances, en baisse de 29% par rapport aux derniers mois de l'année dernière et de 13% sur la période comparable de 1997. Une baisse imputable au déplacement du métier bancaire vers Londres,«qui est en train de devenir une place financière en Europe et où les cabinets du secteur ont l'obligation de s'installer pour traiter ces missions»,souligne Jackie Tod. Une baisse structurelle... à moins qu'elle ne permette de doper l'activité internationale des cabinets de recrutement qui travaillent encore dans l'hexagone pour près des trois-quarts de leurs missions.

Envoyer par mail un article

Marketing et ventes: début d'année terne

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.