Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

étude

Le blues des quadragénaires

24/06/2004

Sentiment de n'être qu'un pion, stress, manque de moyens... une étude de Guillaume Tell dresse un portrait plutôt sombre des jeunes managers.

Entre le malaise des quinquagénaires et la quête de sens des trentenaires, les quadragénaires ne sont souvent pas la préoccupation prioritaire des DRH. Pourtant l'étude générationnelle menée en mai dernier par l'agence Guillaume Tell auprès de quatre cents managers révèle que ces « ni-ni » - ni jeunes, ni vieux - sont en réalité les plus démotivés ! Malgré plusieurs années de responsabilités, les cadres quadragénaires sentent autant que leurs cadets (51 %) que leur rôle n'est pas clairement défini. En outre, 82 % estiment que leur entreprise ne leur donne pas les moyens d'exercer leur fonction (lire le graphique), contre moins de 66 % en moyenne.« Je ne suis qu'un pion pour ma direction »,confie un interviewé. Si plus de la moitié d'entre eux estiment que leur métier reste un défi motivant, à peine 17 % y voient une source d'épanouissement personnel. Sans compter que ces cadres entre deux âges se montrent plus stressés (31 % contre 25 % tous âges confondus) mais aussi moins disponibles et passionnés que les autres générations.

Une bombe à retardement pour les employeurs

Autre constat inquiétant pour les entreprises : leur infidélité potentielle. Pour plus d'un tiers des quadras, la reprise économique serait l'occasion de quitter leur entreprise. C'est trois points de plus que les trentenaires et seize points de plus que les quinquagénaires.« Si une démotivation latente s'observe parmi les managers des trois générations, l'insatisfaction des quadras est une bombe à retardement souvent ignorée par les DRH,avertit Didier Pitelet, dirigeant de Guillaume Tell.Pourtant après avoir pensé à la préretraite à cinquante ans, les voilà amenés à devoir travailler encore vingt ans ! »Le modèle de fidélisation de ces relais générationnels reste à inventer.

Envoyer par mail un article

Le blues des quadragénaires

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.