Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

recrutement

À la Société générale, décrochez un job en 48 heures chrono

14/10/2004

La banque a choisi l'enceinte du Stade de France pour recruter en un temps record une centaine de jeunes diplômés. Reportage.

Comme Johnny Hallyday et Jean-Marie Bigard, la Société générale s'est offert le Stade de France ! Les 5 et 6 octobre derniers, la banque s'est lancée dans un marathon de recrutement dans le lieu mythique du sport hexagonal. Deux jours pour embaucher une centaine de jeunes commerciaux, BTS et autres bac +2 ou bac +3, dans son réseau d'agences franciliennes et ses centres bancaires à distance.

Pas de crampons sur la pelouse, mais des souliers bien cirés. Quelque 6 000diplômés ont répondu à l'appel, lancé depuis trois semaines par une campagne d'affichage et des annonces sur le Web. Au final, 240 candidats sélectionnés ont franchi les portes du stade.« Dans moins de 72 heures, tous seront fixés sur leur sort »,prévient Jean-Pierre Pasquier, le responsable du recrutement.

Accueil à 8 h 45 dans l'espace présidentiel, loué pour l'occasion. Les visages s'illuminent devant la vue imprenable sur cette gigantesque structure de six hectares. Le petit déjeuner englouti, direction l'auditorium pour une présentation de l'entreprise et des perspectives de carrière, suivie d'une série de tests psychologiques. Au déjeuner, discussions à bâtons rompus avec une vingtaine de jeunes recrues qui jouent les ambassadeurs. Puis les participants alternent entretiens d'embauche et visite guidée des lieux. Émotion garantie en découvrant les vestiaires des Bleus, leur salle de repos, les gradins, la pelouse, etc.« Il faut frapper fort pour se démarquer de nos concurrents,explique Jean-Pierre Pasquier.L'originalité de l'opération casse l'image guindée des métiers de la banque. »

Image décontractée

Le coût ?« Pas plus cher qu'une campagne classique »,assure-t-il. La logistique en plus. Pas moins de 25 assistants de recrutement ont été mobilisés pour orchestrer ces journées. Un projet sur lequel Jean-Pierre Pasquier planche depuis plus de deux mois, en collaboration avec les agences Mediasystem et Studyrama.

Les intéressés semblent ravis :« Quel contraste avec mes entretiens dans les locaux du CIC ! C'est génial de pouvoir s'asseoir à la place de Thierry Henry ! »,se réjouit Jean Martins, passionné de football. Et Christelle Blaise d'ajouter :« Cela donne une vision très humaine et plutôt décontractée de notre futur employeur. »

De fait, rien n'est trop beau pour attirer ces jeunes.« Le rapport de force entre employeurs et candidats s'inverse à la veille des départs massifs à la retraite qui auront lieu entre 2005 et 2010 »,justifie Jean-Pierre Pasquier. En plus de ces 100nouvelles recrues, la Société générale prévoit d'embaucher 2 200 candidats, dont 600 commerciaux, d'ici à la fin de l'année.

Envoyer par mail un article

À la Société générale, décrochez un job en 48 heures chrono

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.