Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Langues: les cadres français à la traîne

28/08/1998

La rentrée, c'est plus que jamais le moment des bonnes résolutions. Parmi elles, l'apprentissage de langues, surtout après des vacances à l'étranger où communiquer avec la population locale s'est révélé une épreuve pire que l'oral du bac. Il faut dire qu'en matière de maîtrise des langues étrangères, les cadres français n'ont que des progrès à faire. C'est du moins ce qui ressort de l'étude que le cabinet de recrutement Michael Page a réalisée à partir de sa base de données interne. Sur les 350000curriculum vitae répertoriés, 85000 ont été passés au crible pour tenter d'évaluer le niveau de langues des responsables des entreprises françaises. Les résultats sont même inquiétants. 55% des cadres français ne parlent aucune langue étrangère, loin derrière les Allemands (32%), les Danois (21%) et les Néerlandais (13%). Certes, 68% des cadres portugais et grecs, 62% des britanniques et 60% des espagnols sont dans le même cas que les français, mais ce n'est guère rassurant. Plus grave, parmi ceux qui déclarent avoir une relative maîtrise des langues étrangères, ils ne sont que 4% à parler couramment l'anglais, c'est-à-dire, selon Jean-François Salaün, responsable de la base de données marketing direct de Michael Page,«à un niveau de langue maternelle ou de langue acquise après un séjour d'au moins un an dans un pays anglophone».La proportion est évidemment moindre pour les autres langues européennes: l'allemand 1%, l'espagnol 0,8%, l'italien 0,7% et le néerlandais 0,3%. Analysés par fonction, les résultats sont encore plus alarmants. Les directeurs d'export ne sont même pas 3% à parler couramment l'anglais, les directeurs commerciaux bilingues sont rarissimes (1,7%), tandis que les directeurs marketing (4,32%) ou généraux (6,05%) sont à peine plus nombreux que la moyenne. Pour les autres langues, les proportions n'avoisinent qu'exceptionnellement 1%!

L'anglais mieux que les autres

S'agissant d'une maîtrise correcte des langues étrangères, c'est-à-dire«acquises à l'école, mais qui permette de communiquer suffisamment pour la demande du marché français»,explique Jean-François Salaün, les cadres sont 35% à déclarer pouvoir s'exprimer en anglais, 5% en allemand, un pourcentage qui ne cesse de décroître au profit de l'espagnol, maîtrisé par 7% d'entre eux, 3% en italien et 0,05% en japonais. Là encore, les cadres commerciaux n'ont qu'une maîtrise très partielle des langues. 35,5% des directeurs commerciaux parlent anglais correctement et seulement 5,6% espagnol. Les directeurs marketing sont un peu plus nombreux: la moitié d'entre eux déclarent maîtriser l'anglais, contre environ 7% l'allemand ou l'espagnol.«Cette étude constate une fois de plus que les Français parlent bien peu les langues étrangères, y compris l'anglais, malgré l'ouverture européenne et l'internationalisation des marchés»,conclut Christine de Libouton, responsable de la communication de Michael Page et initiatrice de cette recherche.

Envoyer par mail un article

Langues: les cadres français à la traîne

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.