Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

recrutement

En voiture !

20/01/2005

Pour sa quatrième opération consacrée à l'emploi, la Société des trains exposition s'adapte à la conjoncture. Reportage.

Du 10 au 15 janvier 2005, le « train des compétences » a fait escale dans six gares parisiennes pour mettre les Franciliens sur les rails de l'emploi. À son bord : recruteurs, fédérations professionnelles et instituts de formation. L'idée n'est pas nouvelle mais le concept a changé. Inauguré en 2001 par la Société des trains exposition (STE) en partenariat avecLe Monde,le « train de l'emploi » a traversé, trois ans durant, l'Hexagone en une dizaine de jours.Le Parisienreprend le flambeau sur le thème des compétences. Un changement de nom et de partenaire symptomatique de l'évolution de la conjoncture.« Des seuls recruteurs cherchant plutôt des cadres, nous avons élargi aux chambres des métiers, de l'artisanat à la restauration »,commente Michel Fremder, PDG de la STE, pour qui le public visé correspond mieux au lectorat duParisienqu'à celui duMonde.

L'espace restreint est propice aux rencontres avec les professionnels.« Je ne prends aucun CV, je transmets juste ma passion pour la boulangerie »,souligne Max Poilane devant une belle panière. Nathalie Hebting, responsable de la communication de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie, ajoute :« Ce sont 70 000 postes qui restent à pourvoir dans notre secteur, victime d'un fort déficit d'image. »

Résonance médiatique

Mais dans d'autres domaines, le robinet de l'emploi s'est refermé, et, au final, ce sont seulement dix entreprises qui ont répondu à l'appel, contre une trentaine auparavant.« Nous recrutons toujours, mais valorisons surtout notre image d'employeur à la veille du choc démographique »,justifie Martine Bouteleux, responsable des recrutements pour la Caisse d'épargne d'Île-de-France.

Sans compter que la résonance médiatique de l'événement, soutenu par Gérard Larcher, ministre délégué aux Relations du travail, est assurée par trois partenaires : le supplément Emploi duParisien,la radio BFM et le site mediarh.com. Mais d'autres médias s'y joignent, comme France 3,Le Figaro, Libération, Metro, 20 Minutes... « Une campagne de presse clés en main »,se félicite Florence Bonnet-Touré, de la fédération de la plasturgie. Bilan plus mitigé pour Delphine Renard (Chronopost) :« Trop de visiteurs viennent en touristes ou sont très peu qualifiés. »Didier Javazzo, responsable du marketing recrutement à la SNCF, ne partage pas son point de vue :« Sur 3 500 embauches prévues, 10 % sont des cadres. D'autant que l'événement s'adresse aussi à nos clients. »C'est ce qu'on appelle faire d'une pierre deux coups.

Envoyer par mail un article

En voiture !

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.