Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

édition

L'entreprise à livres ouverts

27/01/2005

Les livres sur le management se sont rarement aussi bien vendus. Les préférés des lecteurs : des ouvrages corrosifs sur les modèles existants.

Le petit monde de l'édition de livres de management est en ébullition. Avec plus de 200 000 exemplaires vendus,Bonjour paresse, le brûlot de Corinne Maier, économiste à temps partiel chez EDF, caracole en tête des ventes d'essais. De mémoire d'éditeur, cela faisait longtemps qu'un livre classé dans la catégorie management-gestion n'avait connu pareil succès. Longtemps aussi qu'un titre n'avait pas mis à mal de la sorte les modèles de management. Ce pavé dans la mare n'est pas un cas isolé.Ressources inhumaines,Les Illusions du management,La Face caché du managementsont autant d'ouvrages récents qui bousculent l'univers policé des livres de management. Une piqûre de rappel salvatrice pour une littérature très « politiquement correcte », voire indigeste. Yan de Kerorguen, journaliste àLa Tribune, coauteur deLa Face cachée du management, évoque des« prêts-à-penser rigides, jetés en pâture aux entreprises suivant une logique de consommation frénétique »qui fonctionnent souvent sur des« certitudes et effets de mode incapables d'être contextualisés dans la réalité de l'entreprise ».

L'heure serait-elle au retour du parler-vrai ? Du côté des plus grands éditeurs du marché, Dunod, les Éditions d'organisation et ESF (qui appartient à Reed Business Information, l'éditeur deStratégies), on reconnaît volontiers la tendance à des ouvrages plus critiques pour un lectorat en mal de nouveaux repères. Pourtant, comme l'explique Marie-Laure Cahier, responsable éditoriale des éditions Dunod,« le marché est beaucoup plus tiré par l'offre que par la demande. Et la majorité des titres vise le savoir-faire immédiatement applicable plus que la réflexion. »Aussi, les livres formatés et guides pratiques composent le gros des catalogues. Et ça marche - tout au moins proportionnellement. D'après les données fournies par Livres hebdo/Electre Biblio, la production du secteur a connu une hausse de 1,9 % en 2004, quand l'ensemble de la production de livres enregistrait un affaissement de 3,6 %. Au premier semestre 2004, les sorties d'ouvrages de management se sont emballées, à +11,4 %, sans que le mouvement se démente depuis.

Une production dominée par des titres consacrés au développement personnel.« Depuis deux ou trois ans, on assiste au retour en force de la programmation neurolinguistique (PNL) »,résume Claudine Dartyge, directrice éditoriale des Éditions d'organisation. À tel point que les éditeurs spécialisés sont désormais confrontés à une double offensive sur le marché des livres à destination des professionnels. D'un côté, l'arrivée de généralistes comme Flammarion, Michel Laffon, Albin Michel ou Bréal sur le créneau des essais critiques et livres consacrés à la PNL. De l'autre, la concurrence nouvelle de maisons d'édition comme Vuibert, positionnée historiquement sur le marché des ouvrages académiques, mais qui, sur fond de crise du livre universitaire, s'attaque de plus en plus au secteur professionnel.

Promotions croisées

Pas de quoi inquiéter pour autant les éditeurs spécialistes de l'entreprise. La rentabilité de leur pôle management se porte mieux que jamais. Les Éditions d'organisation affichent une progression de 15 % du chiffre d'affaires dans ce département en 2004, pour des recettes qui devraient dépasser les 7 millions d'euros. ESF affiche un chiffre d'affaires plus modeste, autour de 3 millions d'euros,« et une croissance à deux chiffres sur l'année »,indique Rémi Ramondou, directeur commercial d'ESF Éditeur.

Alors comment expliquer une telle santé ?« La qualité de la prescription du réseau de distribution et le profil de l'auteur font la différence »,répond Rémi Ramondou. À côté de leur réseau de libraires, les éditeurs spécialisés s'appuient sur des relations étroites nouées avec le monde de l'entreprise. Les Éditions d'organisation réalisent 25 % de leurs ventes par le biais d'envois de courriels et de leur newsletter adressée directement aux managers. La majeure partie de celles d'ESF se fait par abonnements.

Les politiques de partenariat et de cobranding se développent, afin de cumuler les réseaux de distribution. À titre d'exemple, ESF a sorti en octobre 2004 une collection de guides pratiques sous le titre du magazineManagement, qui s'occupe de la promotion des ouvrages auprès de ses lecteurs. Deux titres achetés donnent droit à trois mois d'abonnement au mensuel. Un joli renvoi d'ascenseur... Du côté des Éditions d'organisation, une collection a été lancée en partenariat avecLe Figaro entreprises, tandis que plusieurs livres sont réalisés avec l'Apec ou Manpower.« Ce qui est très intéressant pour nous,explique Claudine Dartyge, des Éditions d'organisation,c'est de bénéficier du réseau de nos partenaires également destinataires du livre. »

Cette qualité de prescription va aussi de pair avec le profil de l'auteur, le plus souvent formateur ou consultant en management.« Leur production littéraire leur sert de carte de visite pour vendre formation et conseil »,décrypte Marie-Laure Cahier, des éditions Dunod. Et pour mieux se placer comme proposition commerciale, consultants et surtout entreprises n'hésitent pas à procéder à des achats captifs afin de promouvoir une de leurs idées ou un de leurs membres. Une manne pour les éditeurs, assurés ainsi de limiter les risques. Si les maisons d'édition minimisent ce phénomène, toutes reconnaissent son existence.

Alors qu'importe si les plus fortes ventes de livres de management en 2004 ont été le fait d'acteurs extérieurs au sérail. «Le modèle économique des ouvrages préachetés n'est pas forcément moins rentable que les grands succès de librairie »,conclut Fabrice de Laval, du Syndicat national de l'édition.

En savoir +

>La Face cachée du management, Anis Bouayad et Yan de Kerorguen, Dunod, 22E

>Bonjour Paresse, Corinne Maier, Éditions Michalon éditions, 12E

>Les Illusions du management, Jean-Pierre Legoff, La Découverte, 6,90E.

>Ressources inhumaines, J.-L. Foucher, Éditions François Bourin, 19E.

Envoyer par mail un article

L'entreprise à livres ouverts

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies