Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Réseaux

4- Femmes de pouvoir

27/01/2005

Le Professional Women's Network participera au Forum international des femmes en octobre prochain. Un réseau de dirigeantes qui lutte pour l'égalité des sexes dans l'entreprise.

L'événement devrait faire du bruit. En octobre prochain, le premier Forum économique mondial des femmes s'organise à Deauville. En coulisses de ce Davos au féminin, rien que des pointures : Mercedes Erra (présidente d'Euro RSCG France), Anne Méaux (patronne d'Image Sept), Anne Lauvergeon (à la tête d'Areva)... Depuis un an, une trentaine de dirigeantes se retrouvent chaque semaine chez Aude de Thuin, organisatrice du Salon du marketing direct.« Un groupe informel de femmes de pouvoir, désireuses de mettre sur pied un grand lieu de débats sur les mutations économiques et sociétales »,explique-t-elle. Pour soutenir cette opération d'envergure, les organisatrices misent sur le Professional Women's Network (PWN), l'un des plus influents réseaux de femmes actives en Europe.

Maillage paneuropéen

Créé à Paris en 1996, le PWN s'étend de Milan à Londres en passant par Stockholm. Il suffit d'éplucher son annuaire en ligne pour se rendre compte de la force de frappe de ce maillage paneuropéen fort de deux mille dirigeantes, dont le tiers en France : Bernadette Andrietti, PDG d'Intel France, Karen Guerra, patronne de Colgate Palmolive, Hélène Ratte, DRH de Deloitte, etc.« L'union fait la force pour réussir en entreprise, bastion du pouvoir masculin »,explique Avivah Wittenberg-Cox, présidente de PWN, qui souligne que seulement 6 % des membres de comités de direction sont des femmes.

Séances de coaching

Pour ce club (ouvert aux hommes), pas question pour autant de faire la révolution.« Il s'agit plutôt de montrer des modèles à suivre afin de briser les phénomènes de plafond de verre »,résume Avivah Wittenberg-Cox. Entre les déjeuners-débats et les cocktails mensuels au Cercle suédois ou au restaurant Nomad's à Paris, les invitées prestigieuses se succèdent, de Mercedes Erra, présidente du club HEC au féminin, à Christianna Burgess, directrice déléguée duMonde interactif. Le tout dans une ambiance propice au partage d'expériences.

« Mère et cadre supérieur à la fois, j'avais besoin de ne plus me sentir comme une bête curieuse dans un monde d'hommes »,raconte Valérie Perruchot-Garcia, directrice de la communication chez Saint Gobain. Pour adhérer, en 2002, cette dernière a postulé en ligne. La sélection est rude : sortir d'une grande école, parler anglais et disposer de cinq ans d'expérience.« Les conseils et les services rendus n'en sont que meilleurs ! »,se réjouit Caroline Detalle, membre du bureau de PWN. C'est grâce à Avivah Wittenberg-Cox que cette directrice marketing et communication chez Bain&Company a trouvé les mots justes pour négocier un temps partiel à la naissance de son troisième enfant.

Au-delà des offres d'emploi sur le site Web, ces femmes ouvrent volontiers leur carnet d'adresses à un membre dans le besoin. Sans compter un arsenal de miniformations sur « la gestion de carrière » ou le « marketing de soi ». Mieux, PWN vient de lancer des séances de « coaching » :« À trente-sept ans, ma carrière s'accélère avec un enfant en bas âge. Comment gérer la pression ? »,s'interroge Florence Bigny, directrice de la communication d'une filiale d'Atos Origin. Son coach ? Marie-Claude Peyrache, cinquante-cinq ans, ancienne directrice de la communication de France Télécom.« Les femmes sollicitent peu de promotions ou d'augmentations de salaire. Les hommes sont bien plus stratèges »,remarque-t-elle.

Leur combat aurait-il été entendu par Jacques Chirac qui, le 4 janvier dernier, a annoncé un projet de loi sur l'égalité de salaire entre les sexes ? Marie-Claude Peyrache n'y croit guère :« Les cultures ne changent pas avec une loi ! C'est de l'intérieur et en douceur que les femmes doivent défendre leurs droits. »

En savoir +

>www.parispwn.net

>www.europeanpwn.net

Envoyer par mail un article

4- Femmes de pouvoir

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.