Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

emploi

L'État balaie devant sa porte

07/04/2005

Le ministère de la Culture et la Communication engage une politique de soutien aux emplois d'intermittents du spectacle, en particulier dans le secteur audiovisuel.

Le 29 mars, Renaud Donnedieu de Vabres, le ministre de la Culture et de la Communication, a présenté à la presse son projet de « charte pour l'emploi dans le spectacle ». Objectif : orchestrer une politique de soutien aux emplois, notamment dans l'audiovisuel, pour les cinq prochaines années. Parallèlement, il s'agit de jeter les bases de la renégociation d'un nouveau régime d'assurance chômage spécifique au 1er janvier 2006. À défaut, le gouvernement s'est engagé à utiliser« toutes les voies politiques et juridiques »pour parvenir à un accord avec l'Unedic. Rappelons que les intermittents du spectacle sont pour l'instant rétablis dans leurs droits : ils doivent travailler 507 heures sur 12 mois (et non 10) pour être indemnisés et les congés maladie de plus de trois mois sont pris en compte dans le calcul des heures. 2 400 personnes ont ainsi pu être réintégrées.

Montrer l'exemple

L'année 2005 sera mise à profit pour prendre des mesures actives de soutien à l'emploi des techniciens et des artistes. Le crédit d'impôt utilisé pour le cinéma a permis de créer 1 500emplois en 2004. Étendu cette année à l'audiovisuel, il devrait produire« le même résultat »,selon le ministre, qui estime par ailleurs que, dans le cadre de la TNT, la création de France 4 et, surtout, le lancement deTaratatasont générateurs d'emplois.« Nous sommes tous des employeurs d'intermittents et chacun doit balayer devant sa porte »,estime « RDV ». À emploi permanent doit correspondre, selon lui, un CDI. France Télévisions a d'ores et déjà montré l'exemple en pérennisant 7 % de ses intermittents. Les contrôles de l'inspection du travail se poursuivent en ce sens, notamment dans le milieu de la production.« J'évite de me poser en donneur de leçons,observe toutefois le ministre,car on me demande alors les crédits nécessaires ! »

Envoyer par mail un article

L'État balaie devant sa porte

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.