MARKETING COMMUNICATION MEDIAS

Date de parution :

Votre Flux Rss Stratégies Management

14-Le pouvoir à la table du Siècle

Réseaux

14/04/2005 -

Ultrasélectif, le Siècle rassemble la quintessence du pouvoir politique, économique et médiatique. La discrétion de ses membres est à la hauteur de son influence.

Un mercredi par mois, place de la Concorde à Paris, la fine fleur de la communication et des médias pénètre discrètement dans les salons de l'Automobile club de France. Ce n'est pas l'amour des voitures qui rassemble Maurice Lévy (Publicis), Alain de Pouzilhac (Havas), Serge July(Libération)ou Patrick Poivre d'Arvor (TF1), mais un dîner en compagnie de Nicolas Sarkozy, Dominique Strauss-Kahn, Thierry Breton, Claude Bébéar ou Nicole Notat. Tous sont membres du Siècle, le plus prestigieux des cercles de décideurs hexagonaux.

Créé en 1944 par Georges Bérard-Quélin, ancien dirigeant du Parti radical et fondateur de la Société générale de presse, décédé en 1990, le cénacle rassemble la quintessence du pouvoir politique, économique, médiatique, voire intellectuel ou syndical. Le tout sans distinction d'opinions, de croyances ou d'origines sociales.« Des personnalités qui se réunissent pour échanger sur des sujets de société. Une sorte d'auberge espagnole où chacun retire ce qu'il y apporte »,résume Étienne Lacour, secrétaire général de l'association.

Les ministres membres se comptent sur les deux mains, de Jean-Pierre Raffarin à François Fillon. Les barons du Parti socialiste aussi, comme Lionel Jospin ou Laurent Fabius. Le milieu des affaires n'est pas en reste, avec la quasi-totalité des grands patrons, de Louis Schweitzer (Renault) à Michel Pébereau (BNP Paribas). Sans oublier la plupart des dirigeants de la presse et de l'édition, d'Odile Jacob à Jean-Marie Colombani, en passant par Claude Imbert et Laurent Joffrin.

Ni une mafia, ni une loge

Mais n'entre pas qui veut. La sélection est rude.« On ne choisit pas le Siècle, c'est lui qui vous choisit ! »,souligne Étienne Lacour. Présidé en 2005 par Renaud Denoix de Saint-Marc, vice-président du Conseil d'État, le conseil d'administration compte une quinzaine de personnalités comme Denis Jeambar (L'Express), Anne-Marie Couderc (Hachette Filipacchi Médias), Marc Tessier (France Télévisions) et même Nicole Notat (Vigeo). Triées sur le volet, les recrues gardent le statut d'invités pendant au moins un an avant de devenir membres. David Pujadas (France 2), Emmanuel Chain, Édouard de Rothschild ou Jean-François Copé ont, depuis peu, décroché le sésame.

Mais gare aux accidents de carrière ! La rumeur veut qu'un membre victime d'une traversée du désert soit tôt ou tard mis sur la touche. Jean-Marie Messier en a fait les frais.« Les gens qui quittent toute fonction se retirent d'eux-mêmes »,reconnaît poliment Étienne Lacour, qui précise que son club n'est« ni une mafia, ni une loge maçonnique ».

Au cours du dîner, les conversations privées sont bannies. En revanche, avant et après le repas, chacun est libre de ses propos.« C'est l'occasion en dix minutes de rencontrer des personnalités influentes dans tous les domaines »,explique Michèle Cotta, première femme acceptée dans le cénacle, en 1983. De là à solliciter faveurs et autres renvois d'ascenseurs, il n'y a qu'un pas qu'elle refuse de franchir.« Le club n'assure aucun passe-droit. C'est juste plus facile de prendre rendez-vous avec un ministre ou un homme d'affaires »,raconte-t-elle. Mais selon Emmanuel Ratier, auteur deAu coeur du pouvoir(Faits&Documents, 1996), seul livre publié sur le sujet :« Les plans de table sont pourtant savamment pensés. »

La révolution de palais provoquée par le transfert de Franz-Olivier Giesbert duNouvel ObservateurauFigaroen septembre 1988 se serait jouée lors d'un dîner du Siècle avec Philippe Villin, alors bras droit de Robert Hersant. L'entrée d'Édouard de Rothschild dans le capital deLibérationse serait-elle aussi négociée entre la poire et le fromage avec Serge July ?« C'est possible »,répond laconiquement Étienne Lacour, avant de souligner qu'un membre, même journaliste, ne rapporte jamais les propos tenus au sein du cénacle. La discrétion reste de mise dans les salons du pouvoir !


Information traitée dans Stratégies Magazine n°1365

Le Siècle en dates et en chiffres

1944. Création du Siècle.

580. Nombre de membres du club, dont l'annuaire est renouvelé chaque année.

160. Nombre d'« invités » en attente de leur acceptation comme membres.

17. Nombre de membres du conseil d'administration de l'association.

60 ans. Âge limite pour devenir membre, 65 ans pour le rester.

150 euros. Cotisation annuelle des membres, plus 62 euros par dîner.

7. Nombre de convives par table.

2. Nombre de parrainages nécessaires pour soutenir une candidature.

300. Nombre de membres et invités conviés à chaque dîner mensuel.

55 ans. Âge moyen des membres du club.

50. Nombre annuel de candidatures proposées, dont le tiers est refusé.

Sur le même sujet :
Petits arrangements entre amis
Assis à une table de l'hôtel Mercure d'Angoulême, Hervé Brossard, président de DDB, Bruno Kemoun, codirigeant de KR Media, et Jean-Pierre Audour, de JPA Conseil,...
Les bonnes tables des dîners «réseaux»
Depuis septembre, tous les troisièmes mercredis du mois, Etienne Lacour, secrétaire général du Siècle, attend des invités un peu particuliers à l'Automobile Club...
Fréquences : le CSA sous le feu des critiques
Le Syndicat interprofessionnel des radios et télévisions indépendantes (Sirti) s'est trouvé un allié en la personne du sénateur UMP de l'Essonne, Michel Pelchat....
11-Le Press Club, du « on » au « off »
Rue Jean Goujon, à Paris, à deux pas de l'éphémère 600 m2 d'Hervé Gaymard, les journalistes et présentateurs français ont leurs habitudes dans un coquet hôtel...
Tous journalistes!
Une claque! Lorsque Thiébault Dromard, journaliste auFigaro,termine son interview téléphonique de Paul Dubrule, copropriétaire duNouvel Économiste,il ne sait pas...
Vos commentaires

Réagissez à cet article
Merci de vous identifier afin de pouvoir publier un commentaire : Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

 
 
STRATÉGIES EN NUMÉRIQUE
 
 
YOUTUBE BRANDCAST
 
Annuaires professionnels en ligne


NOUVEAU Les Guides avec une version digitale
 

 
 
STRATEGIES SERVICES