Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

événementiel

Un Davos au féminin

16/06/2005

Aude de Thuin, fondatrice de la Semaine du marketing direct, prépare le lancement en octobre prochain du Women's Forum for the Economy and Society. Les messieurs sont aussi les bienvenus !

Le 13 octobre prochain, Laurence Danon (PPR), Véronique Morali (Fimalac), Patricia Barbizet (Artemis) et Christine Ockrent seront réunies à Deauville. Non pour arpenter les célèbres planches de la station balnéaire normande, mais pour participer à une sorte de Davos au féminin. Aux côtés de femmes du monde entier, elles prendront part au premier Women's Forum for the Economy and Society. Elles débattront de sujets d'économie et tenteront de peser sur des choix de société. À l'origine de cette idée ? Une femme, bien sûr : Aude de Thuin, cinquante-quatre ans, est une entrepreneuse qui s'est fait une spécialité de humer l'air du temps et de détecter les tendances. En 1980, elle crée la Semaine du marketing direct, une manifestation qui a connu un succès que personne n'aurait imaginé. Treize ans plus tard, elle met sur pied les salons L'Art du jardin, puis L'Art de la maison.

C'est en 2000 qu'est né le projet du Women's Forum. Le déclic, Aude de Thuin l'aura au cours d'une discussion avec l'un des grands patrons de la Banque mondiale. Elle lui parle de son idée, il l'encourage. La voilà décidée à relever le pari. Elle revend alors sa société à Hachette, ce qui lui donne à la fois du temps et des moyens financiers.

Intervenants des cinq continents

Pendant deux ans, elle prépare le terrain, prend son temps, écoute, recueille des avis. Elle étudie tous les forums mondiaux, rencontre des femmes, des sociologues, fait plancher des étudiants (un dossier est accepté par HEC entrepreneurs), etc. Les 13, 14 et 15 octobre prochains, à Deauville, son « bébé », un forum réunissant cinq cents personnes dont environ un tiers d'hommes, verra le jour.« Les hommes sont concernés par le point de vue des femmes. En tant qu'experts, certains d'entre eux interviendront même lors du forum »,explique Aude de Thuin. Au programme des séances plénières ? Le point de vue des femmes sur la globalisation ou la dimension féminine de l'influence et du pouvoir.

Le projet est titanesque. Pour parvenir à ses fins, Aude de Thuin, en femme d'affaires énergique, a mobilisé une grande partie des femmes les plus influentes de l'Hexagone.« J'ai réuni chaque mois les membres du bureau du Women's Forum pour discuter et définir les points fondamentaux. Elles se sont impliquées et nous avons bâti le forum ensemble »,lance-t-elle. Les soixante intervenants de la manifestation viennent des cinq continents.« Nous avons des correspondants jusqu'en Chine. Cela nous permet de développer un réseau de femmes influentes à travers le monde »,explique Aude de Thuin, qui a déjà recruté huit salariés sur le projet.

L'entrepreneuse n'a pas non plus hésité à prendre son bâton de pèlerin pour séduire des partenaires. Elle est allée « vendre » son projet auprès de tous les patrons des entreprises du CAC 40. Résultat : douze partenaires apportent chacun une aide financière allant de 15 000 à 85 000 euros. Le budget de l'événement est en proportion : 2,5 millions d'euros en 2005. Sans compter que le forum est pérennisé à Deauville pour les trois prochaines années. Aude de Thuin aime prendre des risques. Elle sait que le Women's Forum est un gros pari, mais elle y croit.« C'est le bon moment pour mener ce projet. Il correspond aux attentes de notre époque »,estime- t-elle.

Envoyer par mail un article

Un Davos au féminin

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.