Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Les post-acheteurs à pied d'oeuvre

08/09/2005

Après les acheteurs, les entreprises recourent à des analystes achats pour traquer les remises non honorées par leurs prestataires. Une pression supplémentaire pour les agences.

Dans les grands groupes comme Hachette Filipacchi Médias, un sou est un sou. Début juillet, la filiale italienne du géant de l'édition a fait appel à deux consultants de Pay-Back Group. Leur mission : vérifier que les négociations entre le service des achats et ses fournisseurs ou prestataires ont bien été respectées. Contrats, échanges de courriels, informations comptables... Rien n'échappe à ces « post-acheteurs », rémunérés au résultat, qui traquent les doublons dans les factures et autres remises non honorées en fin d'année. La note peut s'avérer salée pour les agences...

« Les ristournes négociées ne sont pas toujours comptabilisées au moment de facturer la prestation. Nous recadrons donc le tir », résume Franck Martel, directeur exécutif de Pay-Back Group, qui compte parmi ses clients de grands comptes comme Carrefour, 3 Suisses ou Leroy Merlin.

Aux enseignes de jouer

La pratique n'est pas nouvelle, mais elle se multiplie chez les annonceurs, soucieux de réduire leurs coûts dans une conjoncture morose. Du pain bénit pour Pay-Back Group, qui affiche cette année un chiffre d'affaires de 15 millions d'euros, en croissance de 40 %. De quoi aussi inquiéter les agences, déjà victimes d'une grosse pression sur leurs tarifs. Avec quelques bémols. « On est toujours l'acheteur ou le prestataire de quelqu'un, explique Franck Martel. Si McCann ou Carat peuvent avoir à rendre les ristournes accordées mais non ­honorées, elles peuvent aussi bénéficier de nos services pour récupérer, à leur tour, un trop-payé auprès de leurs prestataires, chaînes de télévision, organes de presse ou créatifs indépendants. »

Envoyer par mail un article

Les post-acheteurs à pied d'oeuvre

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.