Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Les sociétés de journalistes s'inquiètent de l'avenir de la presse

06/10/2005

Les sociétés de journalistes de treize titres de presse nationale se sont rassemblées pour créer une association chargée de défendre leurs intérêts.

Cette association représente déjà quelque 2 000 journalistes de treize journaux nationaux (1) et pourrait s'ouvrir à d'autres médias. Créé le 27 septembre, le Forum permanent des sociétés de journalistes a décidé de prendre à bras-le-corps les problèmes de cette profession, confrontée à une crise préoccupante de son modèle économique : lectorat payant en baisse, essor d'Internet et des gratuits, érosion des recettes publicitaires, difficultés de la diffusion... « L'avenir de la presse repose sur sa crédibilité et son aptitude à préserver et à renforcer son indépendance vis-à-vis de tous les pouvoirs. C'est la première exigence d'un lectorat adulte », explique François Malye, journaliste au Point et président du Forum.

La sauvegarde du pluralisme

Sous l'effet de la concentration, cette vérité ne semble pas toujours avoir valeur d'évidence : les sociétés de journalistes (SDJ) apparaissent parfois comme les seules garanties d'une information pluraliste et indépendante. C'est pourquoi elles estiment qu'elles doivent aller désormais unies à la bataille contre les pressions politiques, économiques ou commerciales. « On a éprouvé ce qu'était la solidarité avec les autres titres, raconte, par exemple, Armelle Héliot, en charge de la SDJ du Figaro. On n'aurait pas eu de rapport de force musclé avec M. Dassault sans le relais des autres sociétés de journalistes [...]. Nous voulons répondre à autre chose qu'à l'appel du marché. » Pour parvenir à ses fins, le forum demande la création d'un cadre juridique garantissant la présence de représentants élus des rédactions au sein des conseils d'administration ou de surveillance, la constitution de chartes déontologiques auxquelles les actionnaires sont « instamment priés de souscrire » et la mise au point d'une directive européenne sur la « sauvegarde du pluralisme des médias en Europe ».

(1) Le Figaro, Libération, Le Monde, La Tribune, L'Équipe, L'Express, L'Expansion, Le Journal du dimanche, Le Nouvel Observateur, Le Point, Marianne, Télérama, Sciences et Avenir.

Forumsdj@free.fr

Envoyer par mail un article

Les sociétés de journalistes s'inquiètent de l'avenir de la presse

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.